MONUSCO: “95% du chemin vers la mise en route de l’accord est déjà parcouru”

 

La Monusco reste optimiste par rapport à la mise en oeuvre de l’ application de l’accord signé entre la majorité et l’opposition le décembre dernier à Kinshasa et dont l’application reste toujours bloquée. C’est ce qui ressort de l’entretien accordé par son Porte-parole à POLITICO.CD en marge de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi .

A la question de savoir quel serait le comportement de la Monusco au cas ou les divergences entre le pouvoir et le Rassemblement rendaient impossible la mise en application de l’accord, le Colonel Félix Prosper BASSE a réagi en écartant tout éventualité de l’échec. Pour lui “95% du chemin vers la mise en route de l’accord est déjà parcouru et il ne reste que  5% pour que la voie qui mène vers les élections que tous les congolais attendent soit complétèrent dégagée“.

Le Colonel Félix Prosper BASSE au micro d’Aline Engbe

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“L’Administration Trump ne croyait pas que Fayulu qui aurait pu prendre ses fonctions”: Eliot Engel

Le représentant Eliot Engel, président de la commission des affaires étrangères de…

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.