Joseph Kabila se dit prêt à “recevoir” Étienne Tshisekedi

L’ambassadeur OKAMURA du Japon raconte: “Nous avons rencontré le Président Kabila ce Samedi (…) je lui a conseillé d’avoir des entretiens directs avec le chef de l’opposition M. Étienne Tshisekedi en vue de promouvoir le dialogue national“.

En réponse, le président Kabila a dit qu’il est prêt à recevoir un appel téléphonique de M. Tshisekedi à tout moment“, affirme l’ambassadeur Yoshifumi Okamura.

Une délégation des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU est arrivée à Kinshasa avec comme mission de “vérifier l’application de la résolution 2277”. Cette délégation des 15 pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies est arrivée vendredi soir à Kinshasa où elle a été accueillie par les autorités congolaises dès sa descente de l’avion à l’aéroport international de N’djili. Cette visite de 72 heures consiste, d’après des sources concordantes, à “vérifier l’application de la résolution 2277“, celle qui appelait à la tenue des élections dans les délais constitutionnels et au Dialogue politique en RDC. Le gouvernement congolais affirme pour sa part qu’elle a été largement suivie, avec  l’accord politique qui a été signé entre la Majorité et une frange de l’opposition, renvoyant certes l’organisation des élections au plus tôt à avril 2018 et qui devrait permettre à Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de son deuxième et dernier mandat constitutionnel.

Joseph Kazadi

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.