Ce qui semble  être un “document de travail” des opposants du Rassemblement a fuité le soir du samedi 10 décembre sur internet. Parmi les revendications qui seraient donc celles de cette coalition dirigée par Étienne Tshisekedi, le poste de Premier ministre y figure.

C’est totalement faux ça, c’est des histoires, ils sont en train de vous manipuler (…) vous croyez que les gens vont aller dans des négociations pour parler des problèmes du pays et commencer à réclamer des postes“, a dit M. Olenghankoy, ricanant.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/297290247″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Nous étions dans une grande réunion aujourd’hui et je n’ai jamais entendu parler d’une telle proposition“, a-t-il ajouté, affirmant qu’il y a une “grande conférence de presse” le dimanche 11 décembre au niveau du Rassemblement.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/297287728″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Pour autant, joint au téléphone par Politico.cd quelques minutes avant, le Conseiller juridique d’Étienne Tshisekedi, Peter Kazadi affirme qu’il s’agit bel et bien d’un document rédigé par le Rassemblement, mais, nuance-t-il, il ne s’agit pas de la “position officielle ni de l’UDPS, encore moins du Rassemblement.

C’est un document de travail, c’est ne pas notre position officielle. C’est juste une hypothèque que nous avons décidé de discuter avant de présenter“, a-t-il dit.