Kinshasa: un bus Transco brûlé vers Rond-point Ngaba, 5 blessés

A la hauteur de l’arrêt Makala vers Cité Salongo dans la commune de Lemba, un bus Transco vient d’être brûlé. Les témoins parlent de “cinq blessés graves”. Aucun assaillant n’a été arrêté.

C’est une route poussiéreuse. Difficile de voir clair”, précise-t-on. En effet, depuis un certain temps, l’avenue By pass est en train d’être réhabilitée. Ces travaux soulèvent énormément de la poussière. Les usagers de cette route, la plupart qui ne se procurent pas de cache-nez, sont atteints de la grippe.

Ces assaillants auraient utilisé des cocktails molotov. “Des blessés sont acheminés dans.un centre hospitalier de la place”, apprend-on.

Aux dernières nouvelles, ce bus Transco brûlé aurait déjà quitté le Rond-point Ngaba et a rejoint l’entrepôt. Rond-point Ngaba n’est visiblement pas le seul endroit à connaître cet incident. “J’ai personnellement vu un bus Transco être caillassé à Lemba Terminus”, raconte un témoin.

Cette situation fait suite à l’appel des journées “ville morte” décrétées par le Rassemblement. Cette plate-forme de l’Opposition politique exige la publication du calendrier électoral et la convocation de différents scrutins au plus tard le 31 décembre 2017.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

17 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Non seulement par civisme et bonne éducation, est-il normal d’incendier un engin affecté au transport collectif ? Vous pensez que Kabila, son gouvernement, les députés et sénateurs prennent ce type de transport. Ben NON! Vous amplifiez vous-même votre malheur par votre bêtise.

  • Quel gâchis vraiment trop trop bête comme réaction, c’est l’argent du contribuable qui a acheté le bus pour servir la population!!! aucun homme du pouvoir n’a comme moyen de déplacement le bus Transco…

    • C’est vraiment idiot d’agir de la sorte. Ces bus appartient à l’état congolais et pas à Kabila. Nous devons tout de même reconnaitre que l’arrivée de ces bus de l’état nous a soulagé de sévices des esprits de mort de triste mémoire.

        • C’est malheureux de tenir un tel raisonnement…Notre pays n’à pas de chance! Si vous pensez vous développer par des “villes mortes”, vous êtes perdus. Si vous détruisez un engin acheté avec l’argent du contribuable, je comprends: vous êtes ennemi du Peuple.

  • J’ai lu la plupart de commentaires ici disant que ce n’est pas normal, c’est idiot, c’est bête,… mais la plupart d’entre vous voudrez un soulèvement populaire. Croyez-vous que ça sera fera sans casse? Par quel miracle croyez-vous libérer le Congo sans casse? Ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui et que vous aviez applaudi autre fois (AFDL) n’ont pas fait de casse? Vous dites les marches et villes mortes ne vont pas faire partir Kabila. Quels moyens allez-vous utiliser sans faire des cassés?

    • Merci Chris. On se plaint d’un Bus brûlé; que dire de toutes ces femmes, de tous ces enfants et tous ces hommes qui meurent du jour au jour à cause de l’imposture dans laquelle nous vivons. Pour exprimer son mécontentement contre un pouvoir, on s’attaque à tout ce qui le symbolise. Y a beaucoup à dire

        • Une personne sensé peut-elle vraiment encourager des actes inciviques et irréfléchis? en incendiant un bus dans lequel il y avait des gens qui ont risqué perdre leurs vies, on gagne quoi? si ce n’est qu’aggraver la situation sociale déjà difficile?
          On oublie vite combien déboursaient un habitant de Kimbanseke pour se rendre en ville? combien déboursaient les habitants de l’UPN pour se rendre en ville. En achetant ces bus, le pouvoir n’était pas contraint de le faire.Il pouvait affecter cet argent à autre chose.S’il l’a fait c’est pour soulager le petit peuple. On peut brûler tous les bus Transco, cela ne fera pas partir le Président Kabila .Et même s’il partait, son successeur opérera quel miracle pour acheter de nouveaux bus dans un climat de crise économique mondiale que nous connaissons? apprenez à poser des actes réfléchis en respectant les acquis et les biens publics.

          • Tu ignores beaucoup des choses mon cher ami. Car le gouvernement a le devoir (des obligations) de palier aux différentes difficultés que connaissent sa population entre autre le bus qu’ils ont acheté. Donc, il était obligé!

  • Ça c’est un acte de lâcheté soit monté par le pouvoir pour saboter les vraies revendications de la population. car chassé le système ne signifie pas détruire le médiocre du social que nous avons acquis difficilement. parce que ces véhicules profitent essentiellement au petit peuple que nous sommes. La raison pour la quelle nous avons beaucoup plus intérêt de les protéger tout en trouvant d’autres moyens pour faire partir un système qui ne considère pas les intérêt de la population et s’en fou même. L’heure est venu, pour la jeunesse congolaise de réfléchir sans peur, à prendre des dispositions adéquates et foutre dehors un système qui la maltraite. car ce système n’a jamais envisagé une politique en faveur des jeunes en terme d’une bonne éducation et d’emplois.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :