« Nous faisons face à un terrorisme qui s’attaque au petit peuple »

Lambert Mende, ministre congolais de la Communication et des Médias, a accordé une interview exclusive ce lundi à POLITICO.CD, revenant sur l’attaque du vendredi dernier, au marché central de Kinshasa.

Une dizaine d’hommes armés de couteaux et de machettes ont fait irruption, le vendredi dernier, sur le marché central de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, tuant au moins deux personnes et blessant six policiers. Les assaillants n’ont pas été identifiés, mais des témoins ont rapporté qu’ils portaient des bandeaux rouges et des amulettes, comme le font parfois les membres de la secte Bundi dia Kongo, du député Ne Muanda Nsemi, à la base d’une vaste attaque commise en mai contre la prison de Makala.

Joint au téléphone ce lundi par POLITICO.CD, le Porte-parole du gouvernement, le ministre Lambert Mende, affirme pour sa part qu’il s’agit désormais d’une menace terroriste. « C’est un acte terroriste qui a frappé ce qu’on appelle communément le petit peuple. Le marché de Kinshasa n’est fréquenté ni par les politiciens, ni par les hommes d’affaires de très haut niveau, c’est vraiment le petit peuple » regrette le ministre congolais de la Communication et des Médias.

Pour lui, l’objet de l’attaque ne peut être autre que la volonté de vouloir créer la psychose au sein de la population. « Aller tuer cette pauvre dame qui gère le marché de Kinshasa, c’est vraiment abjecte. On ne voit la tendance à vouloir semer la terreur dans les esprits de populations qui peut expliquer cet acte odieux« , dit-il.

Lambert Mende n’a toutefois pas pu dire si le gouvernement attribue cette vague d’attaques, qui touche essentiellement les bureaux de la police à Kinshasa, aux adeptes du député Ne Muanda Nsemi.

« Nous avons arrêté un des assaillants et nous continuons des enquêtes. Soyez certains qu’il sera sanctionné. Si nous découvrons que derrière eux, il y a des réseaux qui impliquent des personnes qu’elles soient congolaises ou étrangères, quelque soit leur rang social, soyez certains qu’ils seront arrêtés, déférés devant la justice, jugés et condamnés sévèrement », ajoute le ministre.

7 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • mende, vous etes seulement incapable de sécuriser et protéger la population parce que le pays n’est pas gérer a cause de l’illégitimité de toutes les institutions, au cas contraire l’état congolais, le gouvernement et toutes les autorités sont complices de cette situation pour de raisons politiques. cependant, le peuple ne vous pardonnera jamais, vous serez brûlé vif ou pendu en publique lors du soulèvement populaire à bientôt, wait and see

  • Qu’il commence d’abord par accepter l’incompétence de son gouvernement face à des terroristes qui par ailleurs sont armés des manchettes et lance pierres, les enquêtes de MENDE, combien des « enquêtes » ce Monsieur a annoncé sont restées sans suites, vraiment il s’amuse de qui??
    Au Marché central, il y a que le petit peuple qui le fréquente ce marché?? Sérieux MENDE??
    Il considère pauvres toutes les personnes qui fréquentes ZANDO, alors là MENDE est vraiment riche et c’est normal que la population cultive une haine contre nos politichiens.

  • Ce Terroriste ex-RCD-Goma Mende et ses comperes Thambwe Mwamba doivent consulter le dictionnaire afin d’y apprendre la definition du mot « Terrorisme ».

    Entre autres, ils decouvriraient que le Sommet de la RDC est actuellement sous la botte d’un terroriste assassin et voleur plus voyou que les bandits de l’Etat Islamique.

  • « Mende : le pays est face à un terrorisme qui s’attaque au petit peule » ? Sans blague ?
    Qu’est-ce donc ? Vendredi 14 juillet quelques énergumènes faiblement armés d’abord d’armes blanches et de deux ou trois armes à feu se sont dirigés directement vers le bureau de l’Administratrice du Marché, l’ont tuée ainsi qu’un garde…
    Voilà l’illustre bilan du « fameux terrorisme » que nous conte sans honte notre Tchaku, aucun petit peuple n’était visé et les assaillants ont débarrassé aussitôt le plancher tranquillement sans être appréhendés !
    Tout l’air d’un meurtre sur service commandé : qui a tué Mme Mboyo et pourquoi ? Mende ferait pour une fois preuve de franchise et de remise en question plutôt que nous débiter ses bobards habituels…

  • heu! mais c’est lui Mende le terroriste des petites filles dans les quartiers on l’appel buta mwana tika (BTK)
    Mende na ba ngungi bakendaka lisusu epayi na ye te lokuta eleka
    Mende soki alobi na mvula esalaka 2 jours avant enoka

  • ct ex rebelle du RCD nous prend pour des idiots qui ignore leur stratégie de créé la psychose au sein de la population pour décrété un état d urgence, pcq ils savent tres bien qu avec des élections juste et transparente ils seront définitivement écarté du pouvoir et beaucoup parmi eux finiront leurs vies en prison. Mende mieux serait de fermé ta bec que dire des mensonges comme tjrs!