Eve Bazaiba: « Nous sommes les seuls qui peuvent être pressés pour l’organisation des élections »

Eve Bazaiba Masudi, secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo et présidente de la plateforme Front pour le respect de la constitution, FRC, a déclaré que la présidence du CNSA est redevenue négociable à la disparition d'Etienne Tshisekedi.

Pour la député Eve Bazaiba Masudi, le Front pour le Respect de la Constitution (FRC) reste la seule plateforme qui exprime une réelle volonté pour la tenue des élections et est donc la seule qui peut mieux contrôler à travers le CNSA le Rassemblement, la Majorité présidentielle et la Société civile, qui ont choisi d’embarquer dans le train de la transition.

« Nous sommes les seuls qui peuvent être pressé pour l’organisation des élections. La majorité et le Rassemblement, qui sont membres du gouvernement de transition ne sauront être juges et parties. Elles ne pourront pas aussi vouloir aller vite aux élections« , estime Mme Bazaiba, tout en précisant que cet attachement de sa plateforme au poste de président du CNSA est dû à son souci de voir le peuple Congolais passer aux élections.

« Si nous avions voulu privilégier nos intérêts personnels, on allait faire partie du gouvernement de transition comme tout le monde et personne n’allait nous en empêcher » a-t-elle déclaré.

Eve Bazaiba Masudi précise qu’il n’y a pas de blocage mais appelle les parties prenantes à une dose d’honnêteté et de moralité pour la finalisation des arrangements particuliers. « Dans toutes les négociations du monde il y a des protocoles additionnels vu qu’il y a des éléments nouveaux après la mort de Tshisekedi.« 

8 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Toi Eveline tu es une pion de réserve de Kabila .laisse tromper les gens.si Kabila te présentait l’argent pour prolonger les élections, va tu refuser ?. Tu ne peux pas tromper le peuple congolais. Si le président Mbemba n’avait pas intervenu,tu n’allais pas signer cet accord.puisque tu étais jalouse de Udps. Toi il faut préparer le fufu pour Mr Masudi à la maison. Tu ne connais mm pas la politique.

    • c’est une femme tre dinamique il faut lui faire confiance au lieu d lui taxer comme etant tretre dans c assise

    • Mais mlc fait deja partie de cnsa?soulever cette question encore,n est ce prolonger les choses prcq les autres peuvent exiger la meme chose.l mp fait la honte car ils ont touts et continue a camper sur le gouv et le cnsa.vs avez la presidence,la justice,l armee et les gouv provinciaux,securite police ……..l histoire sera tres rigoureuse .

    • Mboka, il est dépassé ce temps ou on peut croire que la place d’une femme est à la cuisine. ta reflexion montre dejà ton niveau qui est plus loin bas que celui de Bazaiba ou d’autres femmes.
      cette dame connait mieux l’udps, plus que toi qui n’es peut etre qu’un combattant suiveur à l’aveugle.
      Elevons nos débats

  • Du vivant de Tshisekedi, elle lui contestait la présidence du conseil. Après sa mort, elle lui reconnaît le poste et conteste le poste au successeur de Tshisekedi. Aucune cohérence. Tantôt elle joint sa voix au Rassemblement tantôt à la MP. Tshisekedi n’avait pas toujours raison et ce n’est pas le but en politique mais il était constant jusqu’à considérer son opinion d’entêtement.

    • Visionnaire, tu me donnera raison plutard. Eveline trouve opportunités de parler seulement qd les autres commence.la elle vient pour parler.dis moi avec toute sincérité, crois tu que Eveline peut faire peur à la Mp ou kabila ?. Ou si on le laisse devant elle peut apporter un changement ?. Ou soit sur le plan international quelle crédibilité elle a., ou soutient pour inquiéter le pouvoir ?. Elle mm connaissant tout ça, elle est disposee pour être corrompue. en Rdc .Tshisekedi ns a déjà grandi en vision politique.elle peut être un membre de ta famille. Je regrette mais ,elle ne reflète pas un avenir ds le cadre de l’interet de la nation.