Vital Kamerhe, l’autre Président de la RDC?

Kamerhe, le faux perdant de Kabila