Étiquette : Tom Perriello

HomeTom Perriello

Thomas Perriello, l’envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs, se rendra du 9 au 23 Juillet à Brazzaville (Congo), Arusha (Tanzanie), Paris (France), Le Caire (Egypte), Luanda (Angola). Il participera aux discussions entre les parties prenantes du conflit Burundais à Arusha. « Pendant son voyage, Tom Perriello rencontrera également des dirigeants de la région et des partenaires pour discuter des préoccupations croissantes au sujet de l'impasse politique en République démocratique du Congo et des efforts à fournir pour faire avancer un dialogue inclusif entre les parties prenantes congolaises dans le but de permettre l’organisation des élections en temps opportun », dit un communiqué du département d’Etat américain.  

Barack Obama a dit soutenir le premier « passage pacifique et démocratique imminent du pouvoir » en RDC. Il a dit dans un message de vœux qu’il a adressé mardi 28 juin 2016 au président Joseph Kabila à l'occasion du 56e anniversaire d'indépendance de la RDC « Votre pays est sorti des ravages de la guerre et a atteint une stabilité et une prospérité accrues (…). « Nous sommes aux côtés du peuple de la RDC et nous soutenons le premier passage pacifique et démocratique imminent du pouvoir. Le peuple des États-Unis se joint à moi pour vous exprimer ainsi qu’au peuple de la RD Congo les meilleurs vœux (…) », a écrit le Président américain, dans cette correspondance révélée par Jeune Afrique et authentifiée par POLITICO.CD auprès de l'ambassade des USA en RDC. Les rapports entre les USA et la RDC sont un tout petit peu tendu ces deux semaines. Les USA ont sanctionné le Chef de la Police de Kinshasa, le Général Kanyama. Le porte-parole du gouvernement de la RDC a trouvé que c'était ridicule. Sans évoquer les États-Unis d'Amérique, le Président Kabila a dénoncé ce mercredi ce qu'il qualifie d'ingérence étrangère aux affaires congolaises. Pour rappel, dans une longue interview accordée à la version africaine et digitale du Monde, l’envoyé spécial de Barack Obama dans la région des grands lacs africains, avait répondu plusieurs questions dont celle de l’état d’esprit de Joseph Kabila qu’il affirme avoir rencontré il y a deux mois et sur les souhaits des USA en rapport avec les …

Dans une longue interview accordée à la version africaine et digitale du Monde, l’envoyé spécial de Barack Obama dans la région des grands lacs africains, a répondu plusieurs questions dont celle de l’état d’esprit de Joseph Kabila qu’il affirme avoir rencontré il y a deux mois. « Je ne vais pas spéculer sur son état d’esprit. Nous espérons toujours qu’il sera à la hauteur de ce moment historique, comme il l’a été par le passé à Sun-City [où ont été signés les accords qui ont mis fin à la deuxième guerre du Congo] ou lors de l’adoption de la Constitution. Il est capable d’avoir cette stature d’homme d’Etat [et de se retirer]. Les Congolais ont beaucoup souffert ces vingt dernières années. Les gens ont le sentiment que le pays est à un tournant. Les Etats-Unis ont massivement investi dans les opérations de maintien de la paix, le développement économique, la défense des droits humains et l’aide humanitaire. Nous continuerons de soutenir les Congolais qui veulent écrire un nouveau chapitre de leur histoire », a déclaré Tom Perriello. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview ici

Twitter est devenu une plateforme « qui compte » dans le paysage politique congolais. Quasiment tous les acteurs politiques congolais sont présents sur ce réseau de microblogage. POLITICO.CD vous propose chaque dimanche les 7 tweets qui ont marqué la semaine. Youssoupha, Moise Katumbi, Cécile Kyenge, Vital Kamerhe, Lucha, Matata Ponyo et Tom Perriello ont animé la twittosphère congolaise. 1. Youssoupha. Avec 581 retweets et 416 mentions « j’aime », le cri de cœur du fils à Tabu Ley sur les massacres à Beni est le tweet qui a marqué la tweetosphère congolaise. Les massacres qui ont lieu à Beni en République Démocratique du Congo sont insupportables. Notre peuple souffre depuis trop longtemps. — Youssoupha (@youssouphamusik) 12 mai 2016 2. Cécile Kyenge. Le cœur de l’eurodéputée italienne bat encore pour la RDC. Plusieurs fois, elle s’est exprimée sur la situation à Lubumbashi. Son tweet sur la sollicitation des sanctions ciblées sur les auteurs d’entraves aux droits de l’homme en période préélectorale pèse 105 retweets et 111 j’aime Notre Groupe @TheProgressives a demandé à @FedericaMog l'adoption de sanctions #UE ciblees contre les responsables des violences en #RDC — Cécile Kyenge (@ckyenge) 13 mai 2016 3. LUCHA. L’interpellation puis la libération des militants de LUCHA qui réclamaient une plus grande implication de la MONUSCO dans la lutte contre l’insécurité dans le territoire de Beni a également marqué l’actualité congolaise sur twitter. URGENT ! #Goma, dispersion musclée de notre manifestation au QG @Monusco. 1blessé & au moins 4 arrestations dont @charlyxons de @VOAAfrica — …

Quelques médias congolais et certains hommes politiques ont affirmé que le Général américain David M. Rodriguez est arrivé à Kinshasa pour s’enquérir des allégations de mercenariat dont seraient coupables des citoyens américains sur le sol congolais. Contacté par POLITICO.CD, un haut cadre de l’ambassade des USA en RDC, qui a requis l’anonymat, a affirmé que David M. Rodriguez n’est pas arrivé en RDC. « Le Général David Rodriguez n’est pas en RDC. Il n’y a pas non plus de visite prévue sur le sol congolais ni ce mois ni le mois prochain. Il n’y a pas non plus une délégation américaine qui soit venue spécialement pour parler de cette affaire », a dit notre source. Par ailleurs, Tom Perriello, l’envoyé spécial de Barack Obama dans la région des grands-lacs africans est en visite en RDC. Il est à Kinshasa pour 24Heures. « Il est à Kinshasa dans le cadre de son travail d’envoyé spécial et non pas pour cette affaire de mercenariat. » Pour faire complet, David M. Rodriguez est  général américain de l'armée de terre. Il a occupé plusieurs fonctions dont celle de commandant du "Joint Command" de la Force internationale d'assistance et de sécurité,  et de l'adjoint du général McChrystal en Afghanistan. Il a également dirigé le United States Army Forces Command et en octobre 2012, il est désigné à la tête du United States Africa Command.

Tom Perriello, envoyé spécial de Barack Obama dans la région des grands lacs, suit avec attention la situation à Lubumbashi. Dans un tweet, ce vendredi, le diplomate américain s’est dit préoccupé par l’arrestation « présumées » du conseiller d’un haut cadre de l’opposition. Concerned with alleged arrest of top opposition advisor in DRC. Can one be pro-dialogue while intimidating opponents? — U.S. Special Envoy (@US_SEGL) 23 avril 2016 Il s’est en outre interrogé si « on peut-on être pro-dialogue tout en intimidant les adversaires ?

Joseph Kabila a rencontré plusieurs hommes d’Etat étrangers à New-York ce vendredi. Cependant, plusieurs médias rapportent la rencontre avec John Kerry. Le secrétaire d’Etat américain a, selon Tom Perriollo, insisté sur le respect du délai constitutionnel. Au téléphone de Politico.cd, Lambert Mende ne comprends pas cette fixation sur la rencontre avec Kerry. « Le Président Kabila a rencontré un certain nombre des chefs d’Etat africains. Je suis étonné que votre média ne parle que de la rencontre avec un ministre des affaires étrangères. Vous êtes aussi néo colonisé que les autres. C’est vraiment dommage. Joseph Kabila a rencontré plusieurs chefs d’Etat. Nous aurions voulu que vous en parliez. Le ministre des affaires étrangères nous a fait le compte rendu. John Kerry et les chefs d’Etats rencontrés soutiennent le dialogue inter congolais et appellent les congolais à se mettre d’accord sur un processus électoral apaisé. Ils ont promis d’apporter leur soutien aux résolutions qui sortiront de ce dialogue. Sincèrement, je suis désolé que vous ne parlez que de la rencontre avec John Kerry et que vous ne parlez pas de la rencontre entre le Président et Macky Sall par exemple. Pourquoi est-ce que vous méprisez la race à laquelle vous appartenez vous-même ? C’est vraiment dommage. »

Nos Podcast

L’audio débarque sur POLITICO.CD. Suivez nos discussions au coeur de la politique en temps réel