Des militaires français à Kitona pour former des FARDC