en continul'info
en bref et en temps réel

ESU : Sama Lukonde lance les travaux de la 39ème session du CAMES

Le Chef du gouvernement de la République démocratique du Congo, Sama Lukonde, a ouvert ce jeudi 29 mai, les travaux proprement dits de la 39ème session du conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES). Devant les ministres de l'ESU de 18 pays francophones et membres du CAMES, le Premier Ministre congolais a rappelé l'engagement de son pays à se conformer aux standards voulus par CAMES, l'une des raisons qui a motivé la tenue en septembre 2021, des états généraux de l'ESU en RDC. Dans son discours d'ouverture, Sama Lukonde a vanté les grandes réformes engagées par le Ministre de tutelle Muhindo Nzangi.« Le Gouvernement de la République a adopté les résolutions des états généraux le 15 octobre 2021 et le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a été instruit de mettre en place le vaste programme de cette réforme sectorielle ; dont les traits fondamentaux sont repris dans...

EPST : Le PAM disposé à accompagner la RDC dans la mise en œuvre des cantines scolaires

Le Programme Alimentaire Mondial ( PAM) a réitéré sa ferme détermination d’accompagner la République Démpcratique du Congo dans la mise en œuvre des cantines scolaires au sein des écoles primaires de l’Etat.Le directeur pays de cette agence onusienne l’a annoncé lors d’une action caritative organisée par l’Union Africaine et le groupe des ambassadeurs africains en République Démocratique du Congo, sous le patronage du ministère congolais des Affaires Étrangères, à la commune de la N’sele à Kinshasa en marge de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique ce 25 mai.La journée mondiale de l’Afrique célébrée cette année sous le thème « Renforcement de la Résilience en matière de nutrition et de la sécurité alimentaire sur le continent africain » était une occasion pour les ambassadeurs africains accrédités en RDC accompagnés techniquement par le Programme Alimentaire Mondial d’apporter leur pierre d'édifice pour l’accomplissement de la vision du président de la République,...

Arrivée du Pape François en RDC : Sama Lukonde vante le dynamisme de Félix Tshisekedi

La visite du Pape François en RDC relève du dynamisme diplomatique du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a indiqué le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, dans son intervention, à la cinquante -quatrième réunion du Conseil des ministres du gouvernement de la République.Pour Sama Lukonde, cette visite consacre la grande ouverture au monde de la RDC, telle qu'impulsée par le Chef de l'Etat.A cette occasion, at-il ajouté, le Pape François procédera, au cours de ses célébrations eucharistiques, à la bénédiction urbi et orbi et transmettra au peuple congolais son message de paix et de réconciliation.Le Pape François est attendu en RDC du 2 au 5 juillet. Cette visite apostolique comptera deux étapes : une à Kinshasa, la capitale, et une autre à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, dans l'Est du pays.Selon le programme, le Pape tiendra son premier discours au Palais du peuple, à Kinshasa, devant les officiels, le...

Ambassade des Etats Unis en RDC : Lucy Tamlyn citée pour remplacer Mike Hammer

Mme Lucy Tamlyn est choisie pour remplacer Mike Hammer, l'actuel ambassadeur américain en poste à Kinshasa, arrivé fin mandat.Selon Africa Intelligence, le processus pour le choix du remplaçant de Mike Hammer est déjà bien entamé.À en croire la même source, le « D Committee », du nom de ce comité au sein du département d'État américain chargé d'examiner les différentes candidatures, vient d'arrêter son choix sur Lucy Tamlyn.Cependant, son profil doit désormais être confirmé par la Maison Blanche. Chargée d'affaires par intérim au Soudan depuis février dernier, cette diplomate de carrière était précédemment ambassadrice à Bangui, où elle a été remplacée par Patricia Mahoney.Pendant ses trois années passées en Centrafrique, Lucy Tamlyn a notamment eu à gérer la montée en puissance de l'influence russe dans le pays - un dossier dont elle s'est occupée conjointement avec J. Peter Pham, lorsque celui-ci était envoyé spécial dans la région des Grands...

UNIKIN : Muhindo Nzangi promet le retour progressif des étudiants dans les homes

Au cours d'une audience accordée à la coordination estudiantine de l'université de Kinshasa, ce mercredi 25 Juin 2022, près de 48 heures après les tensions enregistrées sur le campus,le patron de l'enseignement supérieur et universitaire Congolais a annoncé le relogement imminent des étudiants dans les homes.Dans le même registre, le ministre Muhindo Nzangi, initiateur de la réforme axée sur la promotion des valeurs en milieu Universitaire, appelle les étudiants de la Coline inspirée au calme après avoir exprimé leur mécontentement suite notamment à la fixation des frais d’études, du relogement aux homes ainsi que sur la mise en circulation des bus Transacademia.Se livrant à la presse à l’issue de l’audience lui accordée par le ministre de l’ESU, le président des étudiants de l’UNIKIN Bagaza Siki accompagné de sa délégation, se dit "satisfait et salue l’attitude du Ministre Muhindo Nzangi qui exprime son attachement à la première des universités du...

Imbroglio autour du Congrès : « C’est une accusation de partialité pour salir mon honneur » (Bahati à Mboso)

Le Président du Sénat, Bahati Lukwebo et le Président de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso sont à couteaux tirés au sujet de la désignation d'un juge de la Cour Constitutionnelle au quota qui revient au Parlement pour remplacer le juge Polycarpe Mungulu T'apangane, décédé.Réagissant, ce lundi 24 mai à travers une correspondance parvenue à POLITICO.CD, au speaker de l'Assemblée nationale Mboso, Modeste Bahati Lukwebo marque son étonnement de constater que son collègue de l'Assemblée nationale lui attribue, à tort, d'avoir impunément violé les articles 158 de la Constitution et 42 du Règlement Intérieur du Congrès.« Un grief qu'aucune enquête, même banale ne saurait établir à ma charge. C'est une accusation de partialité pour salir mon honneur et ma crédibilité pour des raisons dont vous réservez les détails ! », a-t-il rétorqué.Face aux accusations portées contre lui, Bahati est monté au créneau pour remettre en cause la correspondance de Mboso qui,...

Kinshasa : 24 heures après la manifestation des étudiants, quelques bus trans academia mis à la circulation

Il aurait fallu attendre une manifestation de grande envergure à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) pour que les bus de la société « trans academia » destinés à alléger la mobilité des étudiants des universités et institutions publiques soient mis en circulation.Tout commence très tôt dans la matinée du lundi 23 mai sur le site de l’université de Kinshasa. Les étudiants regroupés en petit nombre s’apprêtent à manifester leur mécontentement face à la majoration des frais académiques, la fermeture des homes mais aussi et surtout, la promesse non tenue par le président de la République, Félix Tshisekedi sur la mise à la disposition des étudiants de la ville de Kinshasa d’environ 100 bus, d’une société nouvellement créée dénommée « TRANS ACADEMIA ».Sur la colline inspirée, les étudiants sont en colère. « FATSHI nous a menti », scande un groupe d’étudiants qui racontent avoir eu des difficultés de transport pour arriver...

RDC : À Rutshuru, le M23 accuse la MONUSCO de l’intention de se refaire une image « ternie »

Issu d'une ancienne rébellion congolaise, le M23, défait en 2013 et réapparu en fin d'année dernière, a réfuté lundi, toutes les accusations chargées contre ce mouvement par la MONUSCO, qui a condamné « les attaques » ciblées contre les forces onusiennes et les positions des FARDC, à Shangi, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, Est de la RDC.Pour le M23, ces accusations faites par la MONUSCO visent cependant à justifier l'entrée de la mission onusienne en guerre contre lui et les qualifient « d'une diversion ». À en croire le M23, la MONUSCO s'est invitée dans cette guerre pour s'offrir une image, confie-t-il, déjà ternie par l'inaction face aux groupes armés actifs dans l'Est.« La MONUSCO n'a jamais déclaré la guerre ni aux ADF ni aux CADECO qui s'attaquent à la population civile. Elle s'est calfeutrée dans le silence et l'inaction à la grande déception de toutes nos...

RDC: le Bureau de l’Assemblée nationale invite Bahati à libérer la décision et le communiqué conjoints convoquant le congrès

L'épilogue du quota qui revient au Parlement de choisir un juge à la Cour Constitutionnelle pour remplacer le juge Polycarpe Mongulu T'apangane qui était décédé en avril dernier est loin d'être fini. Le Bureau de l'Assemblée est monté au créneau pour désapprouver l'initiative qu'il qualifie non républicaine et antidémocratique du Président du Sénat, Bahati Lukwebo.Dans un communiqué signé par le Rapporteur de l'Assemblée nationale Lembi Libula, la Chambre Basse du Parlement rappelle en date du jeudi 19 mai 2022 que les deux Bureaux du Parlement se sont convenus de convoquer le congrès le lundi 23 mai pour procéder à la désignation du juge constitutionnelle du quota du parlement.Pour maintenir l'équilibre, ils se sont encore convenus que le poste reviendra à la province de la Mongala et que les députés nationaux et les sénateurs de cette province de mettent ensemble pour pouvoir proposer le nom du candidat.Pour ce faire, d'après...

RDC: Lancement du processus d’identification biométrique des agents publics de l’État

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, ce lundi 23 mai 2022 au bâtiment de l’Administration Publique à la Gombe, la Cérémonie de lancement du Processus d’identification biométrique des agents certifiés réguliers des services centraux dans le fichier de référence de l’Administration Publique (FAP), initié par le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, Jean-Pierre Lihau.Cette cérémonie, d'après le VPM Lihau, constitue un acte solennel et un grand symbole d'engagement du gouvernement tout entier à relever les défis de la maîtrise des effectifs et de la masse salariale de l'Administration, en vue de l'avènement prochain d'une administration publique moderne dont le fonctionnement devra répondre au triptyque : un poste, un agent, un salaire rompant ainsi avec les mauvaises habitudes du passé.Devant Sama Lukonde, il a dressé un tableau sombre de l'état dans lequel l'Administration publique se trouvait...

en clair

en off