Goma : La police réprime la manifestation pour exiger le départ de la force régionale de l’EAC

IMG-20230118-WA0057_1

Une manifestation organisée ce mercredi 18 janvier 2023, par les mouvements citoyens en ville de Goma (Nord-Kivu) a été réprimée par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Interdite la veille par l’autorité urbaine, cette manifestation avait pour mission de demander le départ des troupes de l’EAC, qui deviennent plus « spectateurs » sur la ligne de front contre les rebelles du M23. La manifestation a été réprimée pendant que les manifestants se dirigeaient vers la mairie. Ils ont été empêchés, par la police, de remettre leur mémo au gouverneur militaire pour le transmettre à qui de droit.

Les éléments de la PNC ont usé des bombes à gaz lacrymogènes pour disperser ces manifestants déterminés à user de leur droit constitutionnel. Certaines sources révèlent que quelques journalistes ont été touchés par les éclats de bombes lacrymogènes. Jusque-là aucune arrestation signalée.

Cette manifestation connait le soutien de la société civile qui a menacé, il y a peu le gouvernement et l’EAC, de demander de soulèvements populaires contre cette force.

Azarias Mokonzi Luc et Merveilles Kiro au Nord-Kivu