PUBLICITÉ

L’ONU confirme que les troupes rwandaises combattent aux côtés du M23 dans l’Est de la RDC

Un groupe d’experts des Nations unies confirme disposer de « preuves solides » que les troupes rwandaises combattent aux côtés du groupe rebelle M23 dans l’est de la République démocratique du Congo et lui fournissent des armes et un soutien. Les conclusions sont contenues dans un rapport confidentiel consulté par Reuters jeudi.

Le Rwanda a précédemment démenti les accusations du gouvernement congolais selon lesquelles il soutiendrait le M23 et aurait envoyé des troupes dans le pays. Le M23 a nié recevoir un soutien rwandais. Le groupe onusien « a obtenu des preuves solides de la présence et des opérations militaires menées par des membres des RDF (Forces de défense rwandaises) dans le territoire de Rutshuru entre novembre 2021 et juillet 2022 », indique le rapport cité par Reuters.

- Publicité-

« Des membres des RDF ont mené des attaques conjointes avec des combattants du M23 contre l’armée congolaise et des groupes armés congolais, et ont fourni aux rebelles des armes, des munitions et des uniformes« , a-t-il précisé.

Le ministre congolais de la Communication et des médias, Patrick Muyaya a rapidement réagi après la confirmation par l’ONU. « La vérité finit toujours par triompher Nous nous réjouissons des conclusions du travail du groupe d’experts des Nations Unies« , a dit le ministre congolais avant d’ajouter: « Nous espérons que les conclusions seront vite tirées pour mettre fin à l’ingérence du #Rwanda et ramener une paix durable », dans un tweet.

Depuis mai, le M23 a mené son offensive la plus soutenue depuis des années, tuant des dizaines et déplaçant des dizaines de milliers de personnes. En juillet, il contrôlait un territoire presque trois fois plus grand qu’en mars, a déclaré le groupe onusien.

Le groupe de l’ONU a détaillé des preuves, notamment des photos de soldats rwandais dans un camp du M23, des images de drones montrant des colonnes de centaines de soldats marchant près de la frontière rwandaise, et des photos et des vidéos montrant des combattants du M23 avec de nouveaux uniformes et équipements similaires à ceux de l’armée rwandaise, rapporte notamment Reuters.

« Les troupes rwandaises et le M23 ont attaqué conjointement le camp de l’armée congolaise à Rumangabo en mai », ajoute ce rapport. « Lorsque le M23 a pris le contrôle de la ville frontalière stratégique de Bunagana en juin, des soldats rwandais étaient présents ou avaient fourni du matériel aux rebelles, selon le rapport.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU