PUBLICITÉ

Vente aux enchères des blocs pétroliers : Félix Tshisekedi annonce l’installation d’une ou plusieurs raffineries de pétrole en RDC

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a annoncé la construction en RDC d’une ou plusieurs raffineries, gage de l’indépendance sur le plan énergétique, lors de la cérémonie de lancement d’appels d’offres sur 27 blocs pétroliers et 3 gaziers qu’il a présidée, jeudi, à l’espace « Kemesha », dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Le Chef de l’Etat a ensuite rassuré des opportunités d’investissement en exploitation du pétrole et du gaz en RDC, dans ce mot de lancement de la première phase d’attribution des droits d’hydrocarbures par ces appels d’offres.

- Publicité-

Cette activité, organisée par le ministère des Hydrocarbures, est la matérialisation de la Loi n°15/012 du 1er août 2015 portant régime général des hydrocarbures et du Décret n°16/, du 19 avril 2016, portant Règlement d’hydrocarbures, en leurs articles 35 et 47, d’une part, et 66 à 82, d’autre part. Ceux-ci stipulent que la République démocratique du Congo, à travers le ministre des Hydrocarbures, organise les appels d’offres sur les blocs pétroliers et gaziers, en vue de l’attribution des droits d’hydrocarbures.

Il a aussi évoqué la nécessité pour tous les Congolais, « de se ressaisir, d’emboiter les pas d’autres pays du monde, dont les voisins, en respectant les normes environnementales en vigueur », tout en promettant que des études et des plans de gestion devront être approuvés par le ministère de l’environnement, quant à ce.

« L’exploitation de nos ressources pétrolières devrait nous permettre de soutenir nos efforts de développement », a dit le Président Félix Tshisekedi, ajoutant qu’ « il était donc temps que nous nous ressaisissions pour faire comme d’autres pays – dont nos voisins – dans la production pétrolière, tout en respectant les normes environnementales en vigueur ».

Des études et des plans de gestion devront être approuvés par le ministère de l’environnement, a-t-il renchéri.

Le Président de la République a conclu son propos en émettant le vœu que les nationaux se positionnent en fournisseurs et partenaires de cette industrie naissante.

De son côté, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubuanga, a circonscrit le cadre juridique et historique de cette opération ainsi que les résultats attendus, avant de lister les différents blocs concernés, disséminés sur l’ensemble du territoire national.

Stéphie MUKINZI M & ACP

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU