PUBLICITÉ

RDC : Muhindo Nzangi quitte Katumbi avec 8 députés nationaux, 13 provinciaux et un sénateur

L’actuel ministre de l’enseignement supérieur et universitaire congolais, ancien député national, quitte officiellement Moïse Katumbi avec 8 députés nationaux, 13 provinciaux et un sénateur. Il a fait officiellement cette annonce lors du lancement officiel de sa formation politique l’AVRP (Action des volontaires pour la relève patriotique), ce mardi 19 juillet à Kinshasa. La désormais autorité morale de l’AVRP soutient qu’il a atteint l’émancipation.

- Publicité-

« La constitution parle de la liberté pour chaque congolais de créer un parti politique. Ici nous sommes réunis avec beaucoup de jeunes qui sont avec nous, 8 députés nationaux et 13 députés provinciaux, nous avons pris l’option de créer un parti politique pour porter notre message, notre vision à l’ensemble du peuple congolais. C’est un processus d’émancipation parce que nous ne venons pas de nulle part. Nous étions dans MSR, LAMUKA puis Ensemble et aujourd’hui nous voulons quelque chose de nouveau notamment l’action des volontaires pour la relève patriotique », a-t-il confié à la presse.

Concernant sa relation avec Moise Katumbi, Muhindo Nzangi affirme qu’il a pris langue avec le Président d’Ensemble pour la République avant de créer son Parti. Leur séparation, insiste-il, se fait comme des gens « civilisés ».

« Nous avons parlé avec notre président pour lui dire effectivement que nous avons pris l’option de pouvoir créer un parti politique et comme vous le savez, ensemble est un regroupement de parti politique et nous avons voulu créer notre parti pour retrouver notre indépendance. Donc nous on se sépare comme des gens civilisés », a ajouté Muhindo Nzangi.

En prévision des échéances électorales à venir, le Président de l’AVRP explique que son Parti n’a pas encore levé l’option du candidat Président de la République à soutenir en 2023 et pour le moment, il s’attèle à s’asseoir sa vision politique sur l’ensemble du pays. « Le Parti va organiser un congrès à l’issue duquel nous allons nous prononcer », précise Muhindo Nzangi avant de marteler qu’ils n’ont pas non plus décidé sur l’adhésion ou non de l’AVRP à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi.

Stéphie MUKINZI M

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU