PUBLICITÉ

Ituri : les FARDC tuent 22 rebelles ADF à Walese Vonkutu

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont tué vingt-deux (22) rebelles des Allied Democratic Forces (ADF). C’était au cours des affrontements qui se sont déroulés le samedi 16 au dimanche 17 juillet 2022 dans les villages Monge, Epanza, Otomaber et Ndimo dans la chefferie de Walese Vonkutu en Ituri.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, a révélé que les FARDC ont aussi récupéré huit (8) armes de type AK-47 lors de ces opérations.

« À l’issue de ces opérations, les forces armées ont neutralisé 22 terroristes ADF, récupéré 8 armes du type AK-47 et des matériels de guerre entre autres un téléphone Thuraya récupéré dans le bastion des ADF. Pour le moment, les forces armées poursuivent les opérations de ratissage dans la zone. », a-t-il rapporté.

À en croire les sources de la société civile locale, huit (8) civils ont péri lors de ces accrochages entre les FARDC et les ADF.

Ces rebelles, apprend-on, ont incendié de nombreuses maisons.

Les rebelles des ADF, chassés de la localité d’Epanza, se sont réorganisés dans le centre d’Otomaber, samedi 16 juillet dans la soirée, en tirant plusieurs coups de feu dans le but de terroriser la population. Ils ont tué deux (2) civils. Ils se sont ensuite livrés aux actes de pillages et ont incendié leurs maisons.

L’armée loyaliste est intervenue quelques heures afin d’empêcher ces exactions. Elle a réussi à repousser ces rebelles loin de cette contrée. Quasiment tout l’après-midi de dimanche, apprend-on, des détonations d’armes lourdes étaient entendues vers la colline Monge, à une vingtaine de kilomètres du village Idoho sur l’axe Komanda-Luna où ces rebelles se sont réorganisés.

Ces affrontements ont poussé plusieurs habitants, dont des retournés, à se réfugier vers les camps des militaires qui contrôlent cette région.

L’armée invite la population à renforcer la collaboration avec les forces de l’ordre pour mettre un terme avec ce groupe armé.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU