PUBLICITÉ

Dépassement budgétaire : la Présidence a consommé 41,1 millions de USD pour le seul mois de mai

La Présidence de la République a fonctionné au dessus de ses moyens financiers pour les cinq (5) premiers mois de l’exercice budgétaire 2022, pour cette exercice en cours, ses dépenses sont plafonnées à 570,9 milliards de Francs congolais (CDF) soit 285,45 millions de dollars américains. Les différents services et structures qui travaillent avec l’Institution Président de la République ont fait un dépassement budgétaire de 40,4%.

Ces chiffres viennent du ministère du Budget publiés dans le « rapport des états de suivi budgétaire », que POLITICO.CD a pu consulter ce vendredi 24 juin 2022.

- Publicité-

Au 31 mai 2022, la présidence a en effet déjà consommé 267,3 milliards de Francs congolais (CDF) soit 133,6 millions de dollars américains (USD).

Le même rapport renseigne que les crédits affectés à la Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont chiffrés à 82,1 milliards de Francs congolais soit plus de 41,1 millions USD pour le seul mois de mai 2022.

En tout, les dépenses de fonctionnement de son cabinet et d’autres services y rattachés dont le centre national de sécurité, l’État major particulier du Chef de l’État, le service national, le mécanisme du suivi, la clinique présidentielle de l’UA, le Journal officiel, l’agence de la bonne gouvernance, le protocole d’État et d’autres ont atteint le taux d’exécution de l’ordre de 140,4 % du montant total attendu au cours des cinq (5) premiers mois de l’exercice budgétaire en cours.

Alors que les prévisions budgétaires des dépenses de la Présidence de la République ont été fixées à 190,3 milliards de Francs congolais CDF soit plus de 95 millions USD, ces dépenses dégagent un solde déficitaire en cumul annuel de l’ordre de 40,4%.

Dans les détails, ce document indique qu’au cours de cette période sous analyse, la Présidence de la République a alloué 153,2 milliards de Francs congolais (CDF) pour le fonctionnement des institutions contre les prévisions budgétaires arrêtées à 109,3 milliards de Francs congolais (CDF).

Les dépenses de la rémunération de la première institution du pays sont évaluées à 84,4 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions budgétaires de 101,5 milliards de Francs congolais (CDF).

Le même document révèle que 14,6 milliards de Francs congolais (CDF) ont été utilisés en faveur des interventions économiques, sociales, culturelles et scientifiques contre les prévisions budgétaires initiales arrêtées à 11,8 milliards de Francs congolais (CDF).

Il faut dire que la loi de finances de l’exercice 2022 était présentée en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20.730,1 Milliards de francs congolais répartis comme suit : budget général de 19.070,3 milliards de FC, des recettes des budgets annexes de 409,9 milliards de FC et des recettes des Comptes Spéciaux de 1.249,8 milliards de FC.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU