PUBLICITÉ

Haut-Katanga: Jacques Kyabula est-il sur une chaise éjectable ?

Le Gouverneur Jacques Kyabula est-il sur une chaise éjectable? Cette question vaut son pesant d'or au regard de la brouille véhiculée dans l'opinion après une séance qui a taraudé les esprits à l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Des sources indépendantes se confiant à POLITICO.CD, ont révélé qu’il se mijotait une action contre l’exécutif. Et qui t’à se demander si cette procédure visait le Gouverneur Jacques Kyabula? Pour en avoir le cœur net, POLITICO.CD s’est intéressé à ce dossier.

En effet, au cours d’une plénière tenue mercredi 15 juin 2022, celle-ci s’est soldée par le huis clos. Selon le Député Gabriel Banza Malale élu de la ville de Lubumbashi qui a participé à cette séance, il se dit surpris par cette spéculation. « Du fait que toutes nos audiences sont publiques et les matières inscrites à l’ordre du jour dont les motions, sont publiées par la voie de presse», a-t-il indiqué.

- Publicité-

« Nous avons travaillé en deux temps. Il y a eu une plénière qui s’est soldée par une rencontre entre Députés à huis clos. Et on y a traité des questions d’une certaine sensibilité, dans la mesure où leur contenu au départ pouvait faire objet d’une éventuelle spéculation si rendu public», a rapporté le Député Gabriel Banza Malale.

Et de poursuivre : « Tout ce qui a été discuté, ça n’a fait objet ni de loin, ni de près d’une procédure de méfiance développée contre l’exécutif provincial.»

Pour lui, l’Assemblée provinciale a toujours adopté une attitude responsable pour ne pas tomber dans des crises institutionnelle. «Nous nous sommes donnés une discipline, quelques soient nos clivages politiques, de terminer notre mandature avec une palme d’or en évitant les tensions. Et pour preuve, jusqu’aujourd’hui, nous gardons une ligne de conduite d’une distinction par rapport aux autres provinces du pays qui ont entretenu des crises avec les conséquences qu’on connaît», a-t-il avoué.

Il a affirmé en outre, qu’il « n’existe pas de crise quelconque susceptible de mettre en cause la stabilité de l’ordre institutionnel dans la province du Haut-Katanga.»

Vers le ramaniement du gouvernement provincial ?

D’après un autre élu provincial du Haut-Katanga interrogé par POLITICO.CD et qui a préféré s’exprimer sous couvert d’anonymat, il existe bien «un malaise» qui est né de l’attitude de certains membres du gouvernement provincial qui ne respectent pas l’Assemblée provinciale. C’est ainsi qu’il appelle le Gouverneur Jacques Kyabula à remanier son gouvernement. « Nous avons informé dévoilé au chef de l’exécutif la liste de ses collaborateurs ayant affiché un comportement outrageant envers les élus. Et, il lui appartient d’en tirer les conséquences pour mériter davantage notre confiance», a-t-il révélé.

Plus loin, il a fait observer qu’il n y a pas que les membres du gouvernement provincial qui sont visés. Dans le couloir de l’hémicycle du Haut-Katanga, il est reproché également à certains membres du cabinet du Gouverneur Jacques Kyabula les faits similaires à ceux des Ministres. « Il doit également revoir son cabinet et mettre sur le banc de touche les gens susceptibles de lui créer des problèmes», a ajouté notre source.

« J’insiste que dans tout ça, le Gouverneur n’ y est pour rien. Nous ne pensons pas ouvrir une brèche à sa charge. Parcequ’il n y a pas eu des faits reprochables à mettre sur son dos. En ce qui concerne ses collaborateurs dans le gouvernement ou le cabinet, c’est une situation interne. Dans une maison les casseroles ne manquent jamais de se bousculer. La brouille que l’on voulait présenter en terme de spéculation n’est pas à la hauteur des faits vécus malgré que l’inquiétude était là et a été formulée de manière responsable», nous a confié ce Député du Haut-Katanga.

En clair nous a-t-on rapporté face au questionnement, « le Gouverneur Jacques Kyabula n’est pas sur une chaise éjectable», néanmoins certains membres de son gouvernement et d’autres du cabinet ne sont pas en odeur de sainteté avec la représentation provinciale.

Junior Ngandu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU