PUBLICITÉ

RDC : Le FCC promet d’user de toutes les voix pour obtenir le rétablissement de ses députés invalidés « injustement »

Le Front Commun pour le Congo (FCC) s’est réuni dans la soirée de jeudi 16 juin, dans la commune de la Gombe, pour réfléchir sur la possibilité de continuer à siéger à l’Assemblée nationale après l’invalidation de ses cinq (5) députés nationaux pour absentéisme, qui selon la famille politique de Joseph Kabila, sont « injustement » invalidés.

« Le FCC condamne la décision injuste et irrégulière d’invalidation des députés nationaux dont trois (3) de ses députés, prise hier en violation du règlement intérieur de l’Assemblée nationale et de la constitution de la République notamment dans ses dispositions qui consacrent le droit de la défense reconnue à toute personne incriminée », a déclaré Raymond Tshibanda, le Président du comité de crise du FCC.

- Publicité-

D’après lui, le FCC usera de toutes les voix possibles pour obtenir le rétablissement dans leur droit de ses députés nationaux ainsi « injustement » invalidés.

Il y a lieu de noter qu’autrefois, au mois d’avril dernier, le processus d’invalidation des députés nationaux «absentéistes» avait été déclenché. Alors que l’option a été
levée lors de la plénière du lundi 18 avril, à la suite de la motion incidentielle du député Paulin Odiane, la conférence des présidents avait éclairé les lanternes en définissant les étapes de la procédure en ce qui concerne le premier point qui a été abordé.

Dans le deuxième point à l’ordre du jour de la conférence des présidents, la question relative au régime disciplinaire de l’Assemblée nationale, précisément en ce qui concerne les députés nationaux, a retenu l’essentiel
des échanges.

Pour rappel, lors de la précédente conférence des présidents, la question relative à l’absentéisme des députés lors des séances plénières et travaux en commissions avait été soulevée. Un rapport ad hoc a donc été élaboré autour de la question, les listes compilées, un tableau établi, les absents sont connus, une commission spéciale a été mise en place quant à ce.

Les concernés aussitôt entendus par la commission spéciale, une décision a été prise définitivement par ladite commission. Adolphe Muzito,
Papy Niango, Mushobekwa, Mova Sakanyi et Luc Mulimbalimba ont été invalidés et l’assemblée plénière n’a pas tardé à adopter la résolution.

Christian Okende

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU