PUBLICITÉ

RDC : Le Rwanda a déployé 500 militaires à Tchanzu avec une nouvelle tenue pour dissimuler leur présence (FARDC)

Les terroristes du M23 poursuivent les affrontements contre les FARDC. Dans un assaut, ces rebelles ont démontré une énième preuve du soutien militaire de son allié naturel, le Rwanda qui a
a déployé dans les environs de Tchanzu 500 militaires des Forces Spéciales, tous habillés d’une nouvelle tenue de couleur vert-noir et coiffés des casques de sa Force Spéciale.

Grace à leur « mentor naturel », ces terroristes, indique un communiqué de l’armée Congolaise, se sont intentionnellement attaqués à la MONUSCO à Muhati , non loin de Bikenge, dans le Groupement de Jomba en territoire de Rutshuru. Le bilan provisoire de ces attaques fait état de trois casques bleus tanzaniens blessés dont un grièvement.

- Publicité-

Ce dernier a été évacué pour des soins appropriés, rassure le porte-parole du gouverneur militaire, général de brigade, Ekenge Bomusa Efomi Sylvain.

Et Pourtant, souligne la même source, la Force de la MONUSCO est en plein exercice de sa mission conformément au mandat du Consell de Sécurité des Nations-Unies.

Par ailleurs, Kigali a été démasqué. Les FARDC annoncent que, depuis l’arrestation des militaires de la Force Spéciale rwandaise dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, le Rwanda a changé la tenue de ses militaires pour dissimuler leur présence dans le territoire congolais aux côtés des terroristes du M23.

Tenez, une nouvelle preuve enregistrée par les forces de sécurité congolaise qui certifie le soutien de l’allié naturel de ces hors-la-loi, après des tirs d’obus lancés les 24 et 25 mai 2022, dans la localité de Katale dans le territoire de Rumangabo dans le Nord-Kivu ainsi que les indices militaires des Forces de défense rwandaises retrouvés dans les positions conquis par la force de feu des FARDC jadis occupées par les terroristes M23.

Cette nouvelle attaque dirigée contre les Casques Bleus intervient, rappelons-le, après tant d’autres, surtout celle contre l’hélicoptère de la MONUSCO qui a été abattu et qui a coûté la vie à huit Soldats de la Paix.

En s’attaquant à la Force des Nations-Unies, le M23, soutenu par le Rwanda confirme son caractère terroriste, souligne les FARDC qui appellent la population congolaise à la vigilance et à dénoncer la présence de toute personne porteuse d’arme habilée en tenue vert-noir.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU