PUBLICITÉ

RDC : 139 nouveaux officiers FARDC prêtent serment à servir « loyalement » le pays

La ville de Kananga, au Kasaï-Central, a vibré, samedi 28 mai 2022, au rythme d’une cérémonie de prise d’armes à l’intention de 139 Sous-Lieutenants issus de la 33ème Promotion de l’Académie Militaire de Kananga ex (EFO).

Ces officiers, renseignent les services de communication de l’armée sur place à Kananga, ont prêté serment devant la Nation et le Président de la République, representé par le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Docteur Gilbert KABANDA KURHENGA, afin de « servir loyalement la République jusqu’au sacrifice suprême ».

- Publicité-

Composés en majorité des diplômés d’Etat, ces Officiers subalternes, ont , à l’issue d’une formation de trois ans, combinée en phases militaire et scientifique, obtenu leurs diplômes de graduat en Sciences Sociale et Militaire.
Le recrutement de la junte féminine étant encouragé au sein des forces armées FARDC, deux Personnels Militaire Féminin ont également décroché leurs grades de Sous-Lieutenant.

Des Centrafricains formés à l’Académie Militaire de Kananga

Depuis un certain temps, la prestigieuse Ecole de Formation des Officiers de la RDC, l’Académie Militaire de Kananga, acceuille des jeunes venus des pays voisins notamment la République Centrafricaine.

Cette promotion, indiquent les services de communication de l’armée à Kananga, a connu la participation des trois (03) centrafricains qui ont satisfait et décroché leurs grades de Sous-Lieutenants afin de servir leur nation.

Ces officiers, prêts à servir la Nation, seront déployés dans les écoles d’armes, pour acquerir des spécialités de l’armée.

Il faut rappeler que les forces armées sont actuellement aux fronts contre les rebelles du M23, soutenu par le Rwanda, voisin. Ces nouveaux officiers pourraient apporter un coup de pouces à leurs compères d’armes afin de lutter efficacement contre les menaces armées venues de tout bout de champs visant à déstabiliser la République Démocratique du Congo, surtout, dans l’Est du pays.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU