PUBLICITÉ

Attaques près de Goma : Les FARDC récupèrent la localité de Kabaya, tombée entre les mains du M23

Alors que les intenses combats se poursuivent entre les rebelles du M23 contre l’armée loyaliste de la RDC et ce, sur le sol congolais, les FARDC viennent de récupérer le contrôle de la localité de Kabaya, dans le groupement Kisigari, tôt ce jeudi 26 mai, affirment les sources civiles et militaires dans la zone.

- Publicité-

Selon les mêmes sources contactées par la radio de la mission onusienne, les forces loyalistes ont également repoussé le M23 qui menaçait d’assiéger la base militaire de Rumangabo.

Pendant ce temps, les combats se poursuivent ce jeudi, vers la localité de Kanombe située à une dizaine de km à l’est de Rumangabo, vers le Parc National des Virunga. Des villages restés vides et leurs habitants ont fui depuis mercredi 25 mai, vers Rubare, Rutshuru et Kiwanja.

Entre-temps, le trafic sur l’axe routier Goma-Rutshuru reste toujours coupé à la suite de ces accrochages.

Le M23 appelé à déposer les armes

L’Envoyé Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Huang Xia a exprimé, depuis Nairobi, sa solidarité aux populations de l’Est de la RDC, victimes des souffrances causées par les groupes armés et, joignant sa voix à celle de la Représentante spéciale du Secrétaire Général de l’ONU et Cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, condamne fermement les actions militaires répétées du M23 contre les FARDC et contre les casques bleus.

Dans communiqué de presse rendu public le mercredi 25 mai 2022, Huang Xia a exhorté le Mouvement du 23 mars (le M23) à déposer les armes sans condition et encourage les pays de la région à maintenir le dialogue pour mettre fin à la menace posée par les groupes armés. Car, insiste-t-il, « seul un dialogue continu permettra aux pays de la région de gérer pacifiquement des incidents sécuritaires transfrontaliers et de réduire les tensions qui pourraient en résulter ».

Selon lui, la CIRGL, le mécanisme régional de suivi de l’accord-cadre d’Addis Abeba, tout comme le conclave de Nairobi demeurent des forums indiqués à cet égard.

Toutefois, il a réitéré l’appel du Secrétaire Général António Guterres, du 23 avril dernier, exhortant tous les groupes armés locaux de la RDC à participer sans condition au processus politique, et tous les groupes armés étrangers à désarmer et retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d’origine respectifs, conformément aux décisions du conclave de Nairobi du 21 avril, facilité par le Président Kényan Uhuru Kenyatta.

Stéphie MUKINZI M

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU