PUBLICITÉ

RDC : Matata Ponyo annonce sa candidature à la présidentielle de 2023

Lors du premier congrès de son parti politique nouvellement créé, l’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo annonce sa candidature à la prochaine présidentielle. Dans sa communication, l’ex chef du gouvernement de la RDC dit mesurer la « gravité » de sa décision de briguer à la magistrature suprême,« au regard des attentes grandioses » de tous les congolais.

- Publicité-

« Ce choix est un appel au devoir et au sacrifice citoyen face au destin de tout un peuple. Je mesure dès l’instant, le sens élevé de l’honneur porté sur moi et la gravité de la décision que je viens de prendre au regard des attentes grandioses de tous les congolais de voir un jour leur pays être remis sur la trajectoire de la prospérité. J’accepte cette lourde responsabilité parce que j’ai un rêve », déclare Matata Ponyo devant ses partisans.

Le rêve de Matata, révèle-t-il, est le même que celui porté successivement par Patrice Emery Lumumba, Mobutu Sese Seko, Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila.

« J’ai un rêve, comme celui de Patrice Lumumba, de voir au centre du continent une puissance économique au service de congolais, des africains et du monde. Ce rêve est possible car les potentiels en ressources naturelles et humaines que nous a légués Dieu est incommensurable. C’est bien ce rêve qui permettra à tous les congolais de tirer profit des ressources minières du pays. J’accepte cette lourde charge parce que j’ai un rêve comme celui de Mobutu, de voir au centre du continent africain, une puissance militaire capable de sécuriser l’ensemble de la RDC et de contribuer à l’ensemble de la sécurité de la sous-région. J’ai un rêve comme celui de Laurent Kabila, d’Étienne Tshisekedi, de Joseph Kabila », ajoute-t-il.

Reconnaissant « qu’aucun développement économique et inclusif ne peut être envisagé de manière durable sans la paix et la sécurité dans l’ensemble du pays », son parti politique a pris la « ferme résolution de s’investir à fond dans la recherche des solutions devant résoudre définitivement cette question de l’insécurité dans l’Est du pays ».

Stéphie MUKINZI M

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU