PUBLICITÉ

Sécurité : L’armée de terre ougandaise sollicite l’autorisation de Tshisekedi et Museveni pour installer son QG en RDC

Le général Muhoozi Kaineruguba , fils du président ougandais Yoweri Museveni et commandant en de l’armée de terre ougandaise, a exprimé le souhait de son armée de venir s’installer dans la partie Est de la République Démocratique du Congo afin de mieux superviser les opérations militaires conjointes menées par les FARDC-UPDF pour traquer les forces négatives qui opèrent dans cette région notamment, les rebelles ougandais des Forces démocratique alliés (ADF).

Utilisateur assidu des réseaux sociaux, le général Muhoozi a exprimé ce souhait via son compte twitter officiel et dit n’attendre que l’aval des présidents Félix Tshisekedi et de son père, Yoweri Museveni.

- Publicité-

“Mes frères et sœurs congolais ne doivent pas craindre l’ADF. Je viens bientôt en République Démocratique du Congo pour y établir mon quartier général si mes deux présidents acceptent. S’ils acceptent , je superviserai les dernières manœuvres de notre très réussie opération Shujaa » , a-t-il tweeté.

En outre, le général Muhoozi Kainerugaba a donné les dernières informations des opérations conjointes de deux armées engagées dans la traque des ADF qui constituent une menace pour les deux pays.

“ Je viens de recevoir les informations ce matin du général-major Kayanja que les ADF sont en grande partie ne fuite dans toutes les zones que nous avons attaquées à savoir; le pont de Semliki, Kambi ya Jua, Belu I, II et III, Tondoli, Kainama , Boga et Tshabi”, a-t-il écrit sur son compte twitter.

Il s’est aussi félicité du fait qu’en moins de cinq mois les forces conjointes FARDC-UPDF de l’opération Shujaa a “complètement” évacué les ADF des bases qu’ils occupaient depuis plus de 22 ans.

Carmel NDEO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU