PUBLICITÉ

Conclave de Nairobi : Ce qu’il faut savoir du « double processus » pour la paix dans l’Est de la RDC

Le deuxième conclave régional des chefs d’État sur la République démocratique du Congo s’est réuni à Nairobi, au Kenya, jeudi 21 avril 2022, sur fond de l’organisation du président Kényan Uhuru Kenyatta. Ce conclave a réuni Félix Tshisekedi, Président de la RDC, Évariste Ndayishimiye Président de la République du Burundi, Yoweri Museveni de l’Ouganda, et Paul KAGAME, du Rwanda représenté par le Ministre rwandais des Affaires étrangères. Ces hôtes ont pris essentiellement note de la situation dans l’est de la RDC et dans les pays voisins.

À l’issu de ce sommet, révèle un communiqué sanctionnant cette assise, dont POLITICO.CD détient une copie, il a été décidé d’un Dialogue consultatif entre le Président Félix Tshisekedi et les représentants des groupes armés locaux dont M23 en RDC ce vendredi 22 Avril à Nairobi avec appui logistique du Président Uhuru Kenyata.

- Publicité-

Le Sommet a décidé d’un double processus notamment politique, sous la direction du président Kenyan pour faciliter les consultations entre la RDC et les groupes armés locaux en RDC et, un autre militaire et sécuritaire sous la direction président Félix Tshisekedi.

À en croire le communiqué final, des discussions fructueuses ont été tenues dans un environnement franc et cordial, et dans le souci de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans l’Est de la RDC et la grande Région de l’Afrique de l’Est, les dirigeants sont également convenus de ce qui suit :

  1. D’inviter les autres dirigeants de la Communauté de l’Afrique de l’Est à se joindre au conclave et à les engager dans les futures séances.
  2. De saluer la participation, en qualité d’observateur, d’un représentant du Secrétaire Général des Nations Unies, du Président de la Commission de l’Union Africaine, du Secrétaire Général de la CIRGL, du Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est, en tant que de besoin à participer par la RDC.
  3. D’accueillir également des interlocuteurs bilatéraux tels que les Etats-Unis et la France en statut d’observateur.
  4. Qu’un secrétariat soit formé pour surveiller la mise en œuvre des accords conclus lors de la réunion. Le Secrétariat sera administré par l’Envoyé spécial au Cabinet du Président de la RDC et l’Envoyé spécial au Cabinet du Président du Kenya (le Secrétaire principal du Ministère des affaires étrangères du Kenya est désigné pour jouer ce rôle ad intérimaire) avec la participation de représentants des bureaux exécutifs des autres chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Il a été convenu, tout de même, de faciliter la mise en œuvre des pistes d’application politique et militaire/de sécurité. Les dirigeants ont également ordonné ce qui suit :

a) Que tous les groupes armés en RDC participent inconditionnellement au processus politique de règlement de leurs doléances. A défaut de le faire, tous les groupes armés congolais seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

b) Que tous les groupes armés étrangers en RDC doivent désarmer et retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d’origine respectifs. A défaut de le faire, ces groupes seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

c) Que la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives commence immédiatement sous la direction de la RDC.

Il faut noter que ce volet militaire et sécuritaire des résolutions de Nairobi a décidé du déploiement immédiat d’une Force militaire régionale contre toutes les forces négatives internes et étrangères qui n’obtempèrent pas aux résolutions dudit Sommet.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU