PUBLICITÉ

Ituri : Six combattants ADF dont un Kényan tués par l’armée près de Komanda

Au moins 6 Combattants du mouvement terroriste d’Allied Democratic Force (ADF), dont l’un détient la nationalité kényane, ont été tués, mardi, par les forces armées de la République Démocratique du Congo, à Mangusu, une localité contiguë de la cité de Komanda, située à près de 60 km au sud de Bunia, dans le territoire d’Irumu, en Ituri.

À en croire le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des opérations militaires en Ituri, qui l’annonce à POLITICO.CD, ces rebelles étrangers ont été neutralisés lors des opérations de poursuite menées par les forces loyalistes, après les sales actes meurtriers perpétrés par ces combattants dans la région troublée de Komanda. Il ajoute que l’armée qui contrôle la situation, a pu aussi récupérer 4 armes et 2 bombes artisanales des mains des rebelles.

- Publicité-

« Le bilan provisoire des opérations de poursuite menées contre les ADF à Mangusu et Pont Ituri, dans le territoire d’Irumu, fait état de 6 (six) ADF neutralisés, 4 armes et 2 bombes artisanales récupérées », a confié Jules Ngongo.

« Parmi les ADF neutralisés, l’un est de nationalité Kényane. La situation est maîtrisée par les forces régulières de la RDC », a-t-il, ensuite, signifié.

Entre dimanche et lundi, plus de 20 (vingt) personnes ont été tuées par les ADF dans la localité de Mangusu. La société civile locale a indiqué que des maisons dont deux bureaux administratifs ont été incendiées lors de ces incursions. La population de la région a fui la contrée, prenant larges en direction de Mambasa Nyanya et Kisangani, en travers la route nationale Nº4.

La situation sécuritaire en Ituri demeure toujours préoccupante malgré le régime militaire en fonction depuis près d’un an. Ce mercredi, une délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre Sama Lukonde est arrivée à Bunia pour « l’évaluation sans complaisance » de l’état de siège dans cette province. Des actions seront envisagées par me gouvernement pour « le retour rapide de la paix ».

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU