PUBLICITÉ

Pénurie de carburant : La RDC veut « augmenter sa production » des ressources pétrolières

Le gouvernement a adopté, après débat et délibération, le projet de lancement d’appels d’offres sur les blocs pétroliers ouverts à l’exploration dans les différents bassins sédimentaires de la RDC conformément à la « vision » du Président de la République Félix Tshisekedi, qui tient à l’augmentation de la production nationale des ressources pétrolières de la RDC.

Ce projet a été présenté par le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, lors de la quarante-huitième réunion du Conseil des ministres présidée, vendredi dernier par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

- Publicité-

« Cette attribution des droits d’hydrocarbures vise la production de nos ressources pétrolières en vue de l’amélioration des recettes de l’Etat d’une part ; et de l’augmentation de la production nationale qui doit quitter la zone modeste de 25.000 barils/jour, d’autre part », a fait savoir dans son compte rendu, le ministre de la Communication et médias, Matrick Muyaya.

Pour y parvenir, a-t-il précisé, seize (16) blocs pétroliers ont été sélectionnés pour cette première phase d’Appels d’Offres ouverts ou restreints, conformément aux textes légaux et règlementaires en la matière.

Il s’agit , pour le Bassin Côtier (3 blocs) : Nganzi, Yema II et Matamba-Makanzi II ; pour la Cuvette Centrale (9 blocs) : Moero, Upemba, Bloc 4, Bloc 4b, Bloc 6, Bloc 18, Bloc 21, Bloc 22 et Bloc 25 ; pour le Graben Tanganyika (4 blocs) : Kibanga-Kisoshi, Kalemie, Kituku-Moliro et Mulula-Lubanga-Muhala.

Le ministre des Hydrocarbures a sollicité du gouvernement l’approbation de ce projet en vue de mettre en place une Commission ad hoc composée de 15 membres et de recourir à une expertise qualifiée en appui à celle-ci pour veiller au respect des étapes de la procédure d’Appels d’Offres.

Dans le cadre de l’assainissement du secteur minier et des hydrocarbures, le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait, dans sa communication lors de la 41eème réunion du conseil des ministres du 18 février dernier, rappelé au gouvernement son option levée en ce qui concerne les contrats sur les concessions minières et pétrolières. L’objectif est, d’après Félix Tshisekedi, de permettre à la RDC de reprendre le contrôle de ses actifs miniers et pétroliers.

Stéphie MUKINZI M

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU