PUBLICITÉ

Élections 2023: Vers un retour de Joseph Kabila aux affaires ?

Le débat sur un retour de Joseph Kabila aux affaires politiques entant que candidat président de la république aux élections prévues en 2023 a été relancé de la plus belle de manière. Entre la discrétion, seconde nature de Kabila et les récentes sorties de son épouse, Marie-Olive Lembe et de son ancien direcab, les choses semblent se préciser pour un retour du « RAIS ».

En séjour à Paris en France où il exposait son nouvel ouvrage intitulé « La République démocratique du Congo sous Joseph Kabila. Devoir de mémoire » parut récemment et qui démontre les réalisations de Kabila pendant son règne, Néhémie Mwilanya Wilondja, ancien directeur de cabinet de l’ex-président Joseph Kabila était l’invité du Journal d’Afrique sur le plateau de TV5, vendredi 18 mars 2022.

- Publicité-

Alors que les proches du pouvoir en place depuis un peu plus de 3 ans estiment qu’en sa qualité de « sénateur à vie » Joseph Kabila n’est plus présidentiable, ce haut cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) et docteur en droit confirme que Kabila peut revenir quand il veut car, dit-il « aucune disposition constitutionnelle ne l’interdit ». Cependant, pas avec l’actuel bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI) dont sa famille politique a décrié le manque de consensus entre les parties prenantes.

« Joseph Kabila en quittant le pouvoir à 47 ans est resté un acteur majeur de la politique. Il a une famille politique avec laquelle il faudra compter dans toutes les échéances électorales à venir. Et à 50 ans je crois qu’il n’a pas pris sa retraite. Pour l’instant il travaille sur sa famille politique et essaie de la sortir de la crise de croissance subie. Ne donnez pas une appréciation à tout ce dont vous assistez c’est un peu de vivacité de toute sa famille politique », a dit Néhémie Mwilanya.

A la question de savoir si Kabila souhaiterait  revenir au pouvoir, l’ancien directeur de cabinet de cabinet insiste que rien ne l’interdit, mais au moment venu il devra lui-même se décider avec sa famille politique et des options seront levées démocratiquement.

« Mais tout cela devra se passer dans un processus électoral corrigé parce que pour le moment il est totalement biaisé et nous ne ne voyons pas poursuivre notre action dans ce cadre », a-t-il martelé.

Olive Lembe demande au peuple de renouveller la confiance en Joseph Kabila

Bien avant cette sortie médiatique de Néhémie Mwilanya, c’est l’épouse de l’ancien Chef de l’Etat qui, en des termes clairs, a révélé à l’opinion l’intention de l’homme de Kingangati de se présenter aux prochaines élections.

En séjour à Kalemie chef-lieu de la province du Tanganyika, Olive Lembe Kabila, l’ex première dame de la RDC ne s’est pas empêché de prêcher son mari Joseph Kabila. Selon elle, l’ancien président « est encore jeune et peut encore servir le pays ».

Au cours d’une conférence organisée sur place, Olive Lembe a demandé le renouvellement de la confiance à son époux le president honoraire Joseph Kabila.

« J’insiste encore faites lui confiance vous ne serez pas déçus, puisque vous avez les preuves dans sa façon de travailler dans le nationalisme total. Avec le patriotisme qui l’a toujours caractérisé. Et dans un esprit révolutionnaire. Sous l’égide de la vision de l’auto prise en charge dans l’organisation totale de chaque chose. Il mérite la confiance de nous tous», a déclaré l’ex première dame parlant de son époux.

« Il y a de l’espoir. Il est encore jeune avec la force et la vivacité. Il a l’intelligence et la sagesse. Il a l’amour envers la RDC, pour stabiliser et travailler en faveur des intérêts du pays», a-t-elle martelé.

Devant la masse venue l’écouter lors de la célébration de la journée internationale des droits de la femme au stade de Kalemie, Olive Lembe s’en était félicitée, affirmant : « ceux qui pensaient que Joseph Kabila n’est plus populaire se trompent ».

Critiquant l’échec du régime actuel ainsi que des promesses électorales non tenues, l’Ex première dame de la RDC a invité la population à apprendre de ses erreurs de 2018 et à faire bloc derrière celui qu’elle a qualifié de « visionnaire du moment », comprenez, Joseph Kabila Kabange, pour lui permettre de poursuivre la reconstruction de la RDC.

Carmel NDEO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU