PUBLICITÉ

RDC : 52 civils tués dans une double attaque des ADF en Ituri

Au moins 52 civils ont été tués dans une attaque perpétrée par les rebelles Ougandais ADF dans plusieurs agglomérations du territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri. Ces attaques simultanées ont eu lieu entre dimanche et ce lundi 14 mars 2022.

D’après le coordonateur de l’ONG-DH Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), antenne d’Irumu, les assaillants ont pris d’assaut ces agglomérations tard dans la soirée de dimanche 13 mars 2022. À Apende, par exemple, ces combattants étrangers ont tué au moins 15 civils, à Otomabere 19 civils et à Ndimo 18 autres personnes ont été tuées ce lundi 14 mars.

- Publicité-

« Le dimanche ainsi que ce lundi, il y a eu des attaques dans les villages de Otomabere, Ndimo ainsi que Apende, et le total fait étant de 52 morts dont 15 à Apende, 18 à Ndimo et Otomabere 19. Ces sont les villages qui se succèdent sur la RN4 », a expliqué Christophe Munyanderu.

Cet acteur de la société civile condamne des tueries en série dans cette région et plaide pour l’intensification des opérations militaires dans la zone, devenue épicentre des ADF.

« Nous voulons que les opérations militaires soient sérieusement lancées dans la zone. Parceque la chefferie de Wakese Vukutu est devenu l’épicentre de ces ADF. C’est pourquoi nous avons fait cette alerte, parceque depuis le mercredi les ADF tuent et ils ne sont pas poursuivis », a-t-il regretté.

D’après toujours lui, ce bilan est encore provisoire. Notons que les autorités locales ne se sont pas encore prononcées quant à cette information.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU