PUBLICITÉ

Ituri : Jadis contrôlé par les ADF/MTM, le village Mashini libéré par les FARDC-UPDF

En opérations conjointes depuis la fin de l’année 2021, les forces armées de la RDC et de l’Ouganda (FARDC-UPDF) ont amorcé, depuis début mars 2022, une deuxième phase des offensives militaires contre les groupes armés notamment les rebelles étrangers ADF/MTM qui se sont retranchés vers le Sud de la province de l’Ituri, en territoire d’Irumu. Selon le gouvernement congolais, suite aux dernières pressions, les combattants ADF ont fui le village Mashini, près de Boga, une localité située au sud d’Irumu en Ituri.

« A la suite de la pression de ces opérations conjointes, les terroristes ont abandonné le village Mashini dans la périphérie de Boga », a-t-on lu, dans le compte rendu de la réunion des ministres parvenu à POLITICO.CD

- Publicité-

Dans ce même conseil des ministres, tenu vendredi 11 mars par visioconférence, la Vice-Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants
a présenté une synthèse de la situation opérationnelle militaire et sécuritaire du pays qui, a-t-elle révélé à ces collègues, demeure globalement sous contrôle des Forces de défense et de sécurité.

Cependant, la Vice-Ministre Séraphine Tulugu a indiqué que les opérations conjointes Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et des Forces de Défense du Peuple Ougandais (UPDF) contre les terroristes ADF/MTM se poursuivent et évoluent normalement dans le Grand-Nord et dans le Sud de l’Ituri.

Et d’ajouter : « Pendant que s’intensifient les attaques des groupes armés contre les Unités déployées dans le secteur opérationnel de l’Ituri, dans le secteur opérationnel de Sokola I (Grand Nord) et Sokola II (Nord-Kivu), les Mai-Mai Baraka et Mazembe font le lit des ADF/MTM »,

En outre, le Ministère de la Défense et Anciens Combattants a réitéré les recommandations faites lors de la 39ème réunion du Conseil des Ministres. Notons que ces recommandations de la Défense Nationale n’ont pas été révélées dans le compte-rendu.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU