PUBLICITÉ

Ituri : Incursion des « soldats Sud Soudanais » à Aru, un mort et un chef de quartier pris en otage

Les forces armées Sud soudanaises sont accusées d’une nouvelle incursion sur le sol Congolais, dimanche 27 février 2022, à Aru, un territoire frontalier entre la RDC et le Soudan du Sud, situé à 230 km au nord de la ville de Bunia, dans la province de l’Ituri, en proie aux cycles des violences armées depuis plusieurs années.

Selon un membre de la société civile locale qui s’est confié ce lundi à POLITICO.CD, l’assaut de ces éléments étrangers, identifiés à des soldats de l’armée du Soudan du Sud, a lieu vers 12 heures, à Arile, un village situé dans la chefferie des Kakwa, en territoire d’Aru. Sur place, deux civils ont été tués et un chef de quartier a été pris en otage.

- Publicité-

« C’est Vrai. Il y a eu incursion de l’armée Sud soudanaise dans le village Arile, en date du 27 février 2022 aux environs de 12h. Le bilan provisoire fait état de deux morts et deux blessés qui sont alités à l’hôpital général de référence Adi. Un chef de quartier pris en otage et plusieurs biens matériels emportés par ces soldats étrangers », a indiqué Nicolas Adroru, cet acteur de la société civile, dans un audio envoyé à POLITICO.CD

Pour lui, la population doit avoir plus de la vigilance et alerter les services de sécurité en cas d’un mouvement suspect. Il recommande au gouvernement de veiller sur la sécurité de la population, habitant dans cette zone frontalière congolo-Sud Soudanaise. « La sécurité sur cette frontière pose problème. On a eu plusieurs incursions », a-t-il lancé.

Contacté par POLITICO.CD, l’administrateur policier du Territoire d’Aru, le colonel Richard Mbambi, s’est réservé de toute information, indiquant, cependant, sa volonté de donner les détails dans les heures qui suivent. Selon les sources sécuritaires locales, une réunion stratégique a été tenue, ce même lundi, par les autorités de la région, au chef-lieu du territoire d’Aru, afin de tirer au clair sur la situation.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU