PUBLICITÉ

Lualaba : Le Président de l’Assemblée provinciale réitère sa plainte contre Richard Muyej pour « détournement »

Dans une correspondance adressée au Procureur Général près la cour de cassation, le Président de l’Assemblée Provinciale du Lualaba Louis Kamwenyi, par le biais de son Avocat, a réitéré la plainte contre Richard Muyej Mangez Mans.

Dans le rappel des faits, Maître Maître Josué Mpele agissant au nom de Louis Kamwenyi, a indiqué que « par la résolution n°001/BUR/LBA/09/2021 du 10 septembre 2021, l’Assemblée provinciale du Lualaba avait décidé unanimement de mettre en accusation Monsieur Richard Richard Muyej Mangeze, alors Gouverneur de la province du Lualaba.»

- Publicité-

L’Avocat du Président de l’organe délibérant du Lualaba a énuméré à l’attention du PGR près la cour de cassation les faits infractionels à charge de Richard Muyej.

« Avoir détourné la somme de 2.100.000 USD destinée à l’entretien de l’atelier des engins de construction des routes en province, emprunt contracté à la banque TMB sans autorisation préalable de l’Assemblée provinciale; Avoir détourné la somme de 25.000.000 USD, argent destiné au projet agricole de la province et emprunt contracté à la banque Afriland pour laquelle il a été autorisé mais qui n’a pas totalement servi à cette cause; Avoir détourné la somme de 25.000.000 USD , montant destiné à la construction de l’aérogare de Kolwezi, prêt obtenu auprès de Equity Bank lequel n’a donné aucun résultat palpable; Avoir spolié les différentes propriétés immobilières de la province notamment une partie de la concession de l’hôpital général de référence Mwangeji, l’ex- Guest-house Sampasa et à l’espace de l’ancien marché PII, sans autorisation préalable de l’Assemblée provinciale», note Maître Josué Mpele.

Et de poursuivre : « Avoir effectué des dépenses par banque non couverte par les pièces justificatives pour des montants respectifs de 9.074.691.424,15 FC et 298.970.925.99 USD; Avoir effectué des dépenses par caisse non couvertes par des pièces justificatives pour un montant total de 132.024.780.100,50 FC dont 62.490.301.977 FC affecté à la caisse d’urgence du gouvernorat.»

« Au regard de la gravité des faits lui reprochés et des dommages causés à la province, le Président de l’Assemblée provinciale du Lualaba vous prie de bien vouloir ouvrir une action judiciaire à charge du cité en vue de rétablir la province dans ses droits durement mis en mal par les actes infractionnels ci-haut dénoncés. Vous remerciant infiniment pour l’intérêt et l’urgence que vous accorderez à sa requête (…)», recommande cette correspondance datée du 25 février 2022 dont POLITICO.CD a consulté.

Pour rappel, la plainte contre Richard Muyej est réitérée alors que ses proches annoncent son propable retour au pays en provenance de l’Afrique du Sud où il séjourne pour des soins. Mis en accusation par l’Assemblée Provinciale du Lualaba pour détournement, le colistier de Fifi Masuka avait interjeté appel à la cour constitutionnelle qui s’est déclarée incompétente à annuler la décision de l’organe délibérant.

Junior Ngandu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU