PUBLICITÉ

RDC : Félix Tshisekedi ouvre la 10ème réunion d’évaluation de l’accord-cadre d’Addis-Abeba ce jeudi à Kinshasa

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, ouvre la 10ème réunion d’évaluation de l’accord-cadre d’Addis- Abeba ce jeudi 24 février 2022 à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

De nombreux Chefs d’État et des gouvernements, mais notamment des responsables des organisations internationales, sont déjà à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, pour cette occasion.

- Publicité-

« Il s’agit de la dixième réunion de haut niveau du Mécanisme Régional de Suivi. Les dirigeants de la Région des Grands lacs vont évaluer les progrès et les problèmes dans la mise en œuvre de l’accord-cadre de paix, sécurité et la coopération pour la RDC et la Région des Grands lacs africains. », rapporte la cellule de communication du Chef de l’État Congolais.

Cet accord a été signé le 24 février 2013 à Addis-Abeba par 10 pays entre autres le Rwanda, l’Ouganda, la République Centre Africaine, le Mozambique, le Soudan du Sud, la Zambie, la Tanzanie et l’Afrique du Sud. Hormis ces pays, quelques organisations internationales se sont présentées comme témoins telles que l’ONU, UA, SADC et CIRGL.

« Tous les signataires ont l’engagement d’accompagner la RDC en vue de mettre fin aux atrocités, à l’insécurité et l’instabilité. En outre, Kinshasa s’est engagé globalement à restaurer la sécurité, l’autorité de l’État sur son territoire et de relancer son développement pour un mieux-être de ses populations. », renseigne Kinshasa.

Par ailleurs, la Présidence de de Félix Tshisekedi ajoute que la République démocratique du Congo voulait que les pays voisins ne participent et n’encouragent l’instabilité en RDC.

« Du côté des États voisins, on attendait que ceux-ci ne puissent pas participer ni encourager l’insécurité, l’instabilité ou les atrocités en RDC, et en plus ni dans les États proches où dans la région. », rapporte-elle.

Les témoins se sont, pour leur part, engagés à soutenir ces objectifs afin qu’ils soient atteints globalement ou individuellement pour chaque signataire.

9 ans après, les objectifs de départ, indique la cellule de communication de Félix Tshisekedi, restent globalement encore à atteindre, la raison de la tenue de cette 10ème réunion.

Le programme prévoit un huis-clos entre les concernés présents. Cette réunion sera sanctionnée par la lecture d’un communiqué conjoint ou déclaration de la 10ème réunion.

Christian Malele

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU