PUBLICITÉ

Élections des Gouverneurs : Les élus nationaux du PPRD mosaïque et alliés rejettent la liste de l’Union Sacrée

Les tractations n’auront duré que quelques jours. La fumée blanche n’a pas tardé à s’échapper du Palais du peuple où les présidents de deux chambres du parlement dirigeaient, avec le Premier ministre et le Secrétaire Général de l’UDPS, les discussions pour la désignation des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs pour le compte de l’Union sacrée de la Nation.

Sans surprise, l’UDPS et l’AFDC-A se sont octroyées respectivement 5 postes dont trois gouvernorats et deux vice-gouverneurs pour la première et six postes dont un Gouverneur et cinq vice-gouverneurs pour la seconde.

- Publicité-

Alors que 13 provinces sur 14 dans lesquelles vont se tenir, en avril prochain, les élections des Gouverneurs et/ou de vice-gouverneurs sont concernées.

En effet, les députés Nationaux et personnalités politiques de la « grande » mosaïque PPRD et alliés membres de l’USN contestent cette liste issue des négociations pour la désignation des candidats gouverneurs et/ou Vice-gouverneurs sous la houlette du Premier ministre, les présidents des deux chambres du parlement et le Secrétaire Général de l’UDPS.

Ce mercredi 23 février 2022, ils ont, dans une correspondance dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, révélé que ladite liste ne tient pas compte de la configuration politique actuelle au sein de la majorité parlementaire de l’Union Sacrée de la Nation. Car, précisent-ils, elle est de caractère discriminatoire, népotique et égocentrique.

Pour ce faire, ils rejettent en « bloc » cette liste et recommandent à son auteur de suivre la voie du changement tracée par Félix Antoine Tshisekedi, l’initiateur et l’unique autorité hiérarchique, selon eux, de l’Union Sacrée de la Nation.

Cependant, ces élus nationaux sollicitons l’implication personnelle de l’initiateur de l’USN (Félix Tshisekedi ndlr) pour arbitrage afin de maintenir l’unité et l’harmonie au sein de ce regroupement politique.

Il faut rappeler que l’Union Sacrée est le résultat du divorce de la coalition FCC-CACH formait par Félix Tshisekedi depuis janvier 2019 avec la majorité parlementaire de son prédécesseur Joseph Kabila.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU