PUBLICITÉ

Beni : Le ministère public requiert 15 ans de prison contre un co-fondateur d’une milice

Le Ministère Public a requis 15 ans de prison ferme contre le prévenu Kambale Ngorombi, ce mardi 22 février 2022 au cours de l’audience publique organisée par le tribunal militaire garnison de Beni-Butembo.

Il est poursuivi pour participation à un mouvement insurrectionnel. L’organe de la loi l’accuse d’avoir créer un groupe armé pour déstabiliser les institutions de la République.

- Publicité-

L’Officier du Ministère Public (l’OMP) lui accuse d’être co-fondateur du Mouvement des Combattants pour la Libération du Congo (MCLC), un groupe armé qui œuvre dans la région.

Dans sa réplique, le prévenu n’a pas réfuté les faits. Il a indiqué par contre avoir créé ce groupe pour combattre les ADF qui endeuillent la région de Beni. Son groupe avait 52 hommes et certains ont déjà été arrêtés dont son secrétaire, contre lequel le ministère public a requis 10 ans de servitude pénale. Le tribunal promet rendre son jugement dans le délai.

Azarias Mokonzi

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU