PUBLICITÉ

RDC : Cette marche de « dissuasion » a permis aux GR de montrer « leur capacité à parer toute éventualité » (Présidence)

Les principales artères de la capitale kinoises ont été envahies, très tôt de ce samedi 12 février, par les éléments de la Garde Républicaine, unité spéciale de l’armée assurant la protection du Président de la République, sa famille et ses hôtes. Si dans sa première communication, annonçant cette activité de « routine », la Présidence de la République s’était limitée à parler d’une « marche d’endurance », elle vient d’ajouter un élément très important dans sa communication de ce samedi. Sur fond d’un contexte sécuritaire largement marqué par l’interpellation de « Monsieur sécurité » de Félix Tshisekedi, suspecté de « vouloir renverser le régime actuel », la mission du déploiement des militaires armés était plutôt « dissuasive » que « d’endurance ».

« Ils ont donné la mesure de leur capacité à parer à toute éventualité. Cet exercice de routine aura révélé la condition physique de ces unités de la GR. La centaine qui avait pris position au niveau de la Gare centrale a battu le pavé, pendant cinq heures durant, à pas rythmé, jusqu’au camp colonel Tshatshi, point de convergence de toutes les unités déployées dans différents sites », explique le cabinet de Félix Tshisekedi via une dépêche.

- Publicité-

Le Général Major Christian Tshiwewe, commandant de cette unité spéciale a tenu une parade à la fin de cette marche de « dissuasion et d’endurance ». Il a, dans son intervention, transmis « les félicitations » de Félix Tshisekedi – commandant suprême des forces armées – et a sensibilise les unités de ce corps d’élite spéciale sur leurs devoirs et obligations. Il a aussi exhorté les nouvelles recrues « au respect des règlements régissant le fonctionnement de la GR notamment le sacro-saint principe de servir l’Etat endéans 7 ans avant de penser au mariage ».

« Vous représentez le Chef de l’État »

Toujours dans son intervention, le commandant de la GR s’est montré très ferme sur ce qu’il qualifie de « divagation qui, de plus en plus, semble prendre forme » au sein de ce corps d’élite. Désormais, « tout requérant à une visite familiale devra dorénavant se prémunir d’une autorisation de sortie, a-t-il indiqué avant d’insister sur le symbole de l’État qu’ils représentent.

« Vous représentez de part votre tenue, la personne du Chef de l’Etat », a déclaré le Général Major Christian Tshiwewe.

Munis de leurs matériels de défense notamment les armes à feu et quelques chars de combat dont quelques uns stationnés devant le PNMLS au croisement des avenues de Libération (ex 24 novembre) et le boulevard Triomphal, les gardes républicaines ont bravé la forte pluie qui s’est abattue sur Kinshasa et ont sillonné, en file indienne, les principales avenues de la capitale.

Le Gouvernement aux aguets

Lors de la 40ème réunion du conseil des ministres présidée par Félix Tshisekedi, le Premier Ministre Sama Lukonde a dans sa communication martelé l’engagement du gouvernement de « ménager aucun effort pour décourager toute forme de déstabilisation » du pays.

Il a au nom du gouvernement, réitéré le soutien du gouvernement au Président de la République, Chef de l’État dans sa quête permanente pour la sauvegarde des acquis démocratique et la défense des intérêts supérieurs de la nation.

Stéphie MUKINZI M

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU