PUBLICITÉ

Ituri : Jadis base de la milice CODECO, la colline de Uzi conquise par les casques bleus à Djugu

Les casques bleus de la MONUSCO ont annoncé ce dimanche 06 février 2022 avoir conquis la colline de Uzi, une base qui servait aux miliciens du groupe CODECO de planification d’attaques contre les civils dans cette zone située à Djugu, dans la province tourmentée de l’Ituri. Les offensives militaires ont été déclenchées par la force de la MONUSCO tôt le matin de ce dimanche afin de déjouer une attaque « malveillante » qui visait notamment les civils déplacés regroupés dans la région, apprend POLITICO.CD, des sources onusiennes.

« L’opération a démarré à 6h30 de ce matin. Elle était conduite par les casques bleus Bangladais de la MONUSCO. Son objectif était de déloger les assaillants de cette zone où ils venaient de se regrouper pour planifier des attaques contre des civils, notamment des déplacés disséminés à travers les différents sites de la région », a indiqué à la presse le chargé de l’information publique à la MONUSCO/Ituri, Jean Tobi Okala.

- Publicité-

Lors de ces affrontements armés, les casques bleus affirment avoir délogé la milice qui était positionnée sur la dite colline de Uzi. Ces éléments de la CODECO qui ont, ces derniers mois, multiplié des exactions contre les civils, tentaient de planifier une énième attaque terroriste.

Samedi, les miliciens appartenant à ce même groupe armé de la CODECO ont tenté d’attaquer dans la soirée la population de Schubert, une localité située à environ 3 kilomètres de la limite entre les territoires de Mahagi et Djugu. Cette éventuelle attaque a été déjouée par les forces des casques bleus Bangladais de la MONUSCO.

Cette semaine, la province de l’Ituri est sous tension des violences armées. Le groupe CODECO est très actif. Mardi 01er février, plus de 60 personnes déplacées internes ont été décapitées par ces hommes armés lors d’une incursion ciblée d’un site des déplacés près de Bule, en territoire de Djugu. L’armée a déploré ces attaques et a rassuré du renforcement de ses dispositifs sécuritaires dans la zone.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU