Présidence : Les agents de la CCM denoncent la « surfacturation » des matériels destinés à la campagne de sensibilisation au civisme routier

- Publicité-

Les responsables d’une des cellules de la Présidence de la République, à savoir la Coordination pour le changement des mentalités (CCM), sont accusés de surfacturer les matériels destinés à la sensibilisation au civisme routier. Accusation faite par le personnel même de cette Coordination, représenté par François Katshabala Shimbi, qui dénonce un début de dérapage signalé à travers la surfacturation de ces matériels par la chargée des ressources humaines, Alpha Mbuluku.

Au nom des agents de la CCM, François Katshabala a au cours d’un point de presse tenu le mercredi 12 janvier à Kinshasa, ajouté que cet acte déplorable a été également posé par l’ancien chargé des ressources humaines, Olivier Lowando, qui avait opéré une sortie des fonds injustifiés de l’ordre de 14.000 USD.

« Au lieu de rembourser cet argent, Olivier Lowando, avait préféré démissionner », a-t-il déclaré, avant de se plaindre du fait que malgré cette dénonciation, il n’y a aucune réaction de la part des autorités.

« Il est honteux que l’on retrouve des gens d’un tel comportement dans une structure chargée de lutter contre les antivaleurs dans le pays. Il est grand temps que ce comportement soit dénoncé et que les sanctions soient infligées aux auteurs de ces abus », a-t-il insisté.

Par ailleurs, cet agent a également dénoncé le climat malsain entre les agents de cette structure citoyenne rattachée à la Présidence de la République, qui ne permet pas des meilleures conditions de travail. Ce climat malsain, a-t-il souligné, vient du fait que le deuxième recrutement n’a pas permis de placer l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut.

« Ce recrutement n’a pas tenu compte de la méritocratie dans cette structure à laquelle le Chef de l’Etat a placé tout son espoir pour changer les mentalités des Congolais », a-t-il soutenu.

Auparavant, il avait défini la mission de la CCM qui est celle de dresser des stratégies de sensibilisation et de concrétiser un modèle différent de ce qui était autrefois reproché aux Congolais.

La Coordination de changement des mentalités (CCM) est un service spécialisé de la Présidence de la République mis en place par l’Ordonnance n°19/067 du 25 juillet 2019. Elle a pour mission, entre autres, la sensibilisation, la prévention et la lutte contre toutes sortes d’antivaleurs. Elle regroupe en thématiques, les activités à mener tout au long de l’année 2021 et les solutions à y apporter, lesquelles solutions sont condensées dans un plan d’action officiellement présenté, ce jour, au Président de la République, rappelle-t-on.

A travers une nouvelle pédagogie de prise de conscience, la C.C.M fédère les associations et les ONG pour mener des actions de vulgarisation sur la nouvelle citoyenneté et valorise les réalisations des citoyens modèles au sein de la société congolaise.

- Advertisement -

La C.C.M est composé de deux organes, à savoir : la coordination et la commission technique. Ses membres ont été nommés par Ordonnance, le 08 aout 2019, il s’agit du Coordonnateur, Jacques Kangudia Mutambayi ; du Coordonnateur adjoint en charge des questions administratives et financières, Justin Benda Sana, et du Coordonnateur adjoint en charge des affaires techniques et opérationnelles, Jacques Kambala Tshilombo.

Stéphie MUKINZI & ACP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection