Ituri : Arrêtés pour « collaboration avec les groupes armés », deux professeurs d’université mis en liberté après 4 jours de détention

- Publicité-

Détenus pendant au moins quatre (4) jours à l’auditorat militaire supérieur de l’Ituri, deux professeurs d’université viennent d’être remis en liberté. Ces derniers, Ndudanga Kavarios et Bungishabaku Katho, respectivement recteur de l’Université du CEPROMAD/Bunia et professeur de l’Université Shalom de Bunia, ont été interpellés mercredi 05 janvier 2022 pour collaboration présumée avec les groupes armés notamment les rebelles FPIC, actifs dans plusieurs localités du territoire d’Irumu (Ituri) et auteurs des nombreuses incursions armées.

La juridiction militaire avait soupçonné ces notables de la communauté Bira d’une présumée implication dans la création de la milice FPIC. « Rumeur » démentie par la communauté Bira. Selon son président, l’arrestation de ces deux professeurs a été un « montage » qui vise à ternir l’image de ces grandes personnalités de la province notamment une « pire machination » pour saper les efforts du gouvernement pour la restauration de la paix en Ituri.

Il avait indiqué, à cette occasion, que ces deux professeurs sont souvent sollicités par le gouvernement pour la recherche de la paix dans le territoire d’Irumu mais également pour la sensibilisation des miliciens de la FPIC à déposer les armes.

Retrouvés dehors du cachot ce dimanche 09 janvier, la raison de leur relaxation n’est pas encore élucidée mais tout porte à croire qu’aucun indice de culpabilité n’a été retrouvé à l’encontre de ces enseignants dans les établissements supérieurs de Bunia.

Serge SINDANI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection