RDC : Félix Tshisekedi promet de « tout mettre en œuvre » pour assurer la finalisation « rapide » du barrage de Katende

- Publicité-

Le Président de la République est arrivé le vendredi 31 décembre en milieu de journée à Kananga, où il a installé le deuxième quartier général de sa tournée dans le Grand Kasaï, entamée le vendredi 24 décembre 2021 par Mbuji-Mayi. Dans son adresse aux centre-Kasaïens à la place de l’indépendance, Félix Tshisekedi a dit venir voir l’évolution des travaux de construction du barrage de Katende, dont il a rassuré la finalisation incessamment.

« Je vais tout mettre en œuvre pour que les travaux de Katende se poursuivent et se terminent le plus rapidement », a-t-il déclaré devant les chefs traditionnels, aux forces vives du territoire de Dibaya et aux équipes techniques, rapporte la radio Onusienne.

Pour ce faire, le chef de l’Etat a visité dimanche 02 janvier, la Centrale hydroélectrique de Katende. Sur place, il a eu les explications de l’équipe chargée de l’exécution des travaux.

Le barrage hydroélectrique de Katende, situé à quelque 45 kilomètres de Kananga est d’une capacité de 64 mégawatts. Il fait partie des projets relevés dans l’adresse du chef de l’Etat lors de son arrivée à Kananga. Félix -Antoine Tshisekedi s’est engagé à construire cette centrale censée donner de l’énergie électrique aux populations de l’espace Grand Kasaï. C’est dans ce cadre qu’il s’est rendu sur le site où les ingénieurs chargés d’exécuter les travaux lui ont fait l’état des lieux de la situation.

Depuis plusieurs années, les travaux du barrage de Katende se sont arrêtés et l’une des principales raisons est l’insécurité créée par la milice Kamwina Nsapu dans le territoire de Dibaya, épicentre de ce conflit sanglant. Depuis quelques mois, les matériels qui étaient bloqués à Lubumbashi sont en train d’être acheminés à Katende, indique la même source.

C’est à partir de Kananga que le Chef de l’Etat poursuivra sa tournée dans le reste des provinces issues du démembrement du grand Kasaï. Il pourra se rendre notamment à Lusambo, capitale de la province du Sankuru, mais aussi à Tshikapa la capitale de la province du Kasaï.

Dominique Malala

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection