RDC : Denis Kadima soumet à Sama Lukonde les besoins de la CENI pour les prochaines élections

- Publicité-

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a échangé ce vendredi 31 décembre à la Primature, avec les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), conduits par le président Denis Kadima.

Il était question au cours de cette rencontre, de soulever les moyens dont a besoin la Centrale électorale pour mieux remplir sa mission d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

À l’issue de cet échange, le Président de la CENI a souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des tâches assignées à son institution de rencontrer toutes les parties prenantes au processus électoral en RDC afin de mieux organiser les élections.

« La CENI est en place depuis quelques mois et parmi les tâches qui nous sont assignées, il y a celle de rencontrer les acteurs clés dans le processus électoral. Et, le Premier Ministre, qui est le Chef du Gouvernement, est la personne que nous avons vue aujourd’hui après avoir rencontré le Chef de l’Etat il y a quelques semaines. Le but de la réunion était de discuter des moyens dont la CENI a besoin pour pouvoir mener à bien le processus électoral. Nous avons rencontré le Premier Ministre, le Ministre d’Etat chargé du Budget ainsi que la vice-ministre des Finances. Donc, c’est dans le cadre des préparatifs des élections. Parce que, nous comptons entamer l’année 2022 avec beaucoup d’opérations pour que les choses se fassent comme il faut sur le plan de la qualité, de la fiabilité et dans le délai nous imparti par la Constitution », a déclaré le numéro 1 de la centrale électorale.

À deux ans de la date électorale, Denis Kadima a réitéré l’engagement de son institution d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

« A la population, le message est simple. Nous avons un mandat que la Nation nous a confié. Et ce mandat, c’est d’organiser les élections dans le délai requis par la constitution et les élections dont les résultats seront acceptés par la majorité de la population. Donc, nous nous mettons à l’œuvre et la population devra déjà savoir que la CENI s’est déjà mise au travail. Nous rencontrons les parties prenantes pour que chacun puisse jouer son rôle afin que cet objectif soit atteint », a-t-il conclu.

Il sied de noter que cette rencontre intervient après celle du 9 décembre dernier entre le Chef de l’État et l’équipe de la CENI. Au cours de cette rencontre, les échanges avait tourné également sur les besoins de la CENI qui leurs permettront d’atteindre ses objectifs, à savoir, l’organisation des élections en 2023.

Bernard Mpoyi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection