Attaque terroriste à Beni : Ouverture d’une information judiciaire à charge de quelques commandants des ADF

- Publicité-

L’auditorat militaire de garnison de Beni-Butembo a ouvert lundi 27 décembre dernier une information judiciaire à charge de certains commandants des rebelles ADF. Ils sont accusés d’avoir planifié et commandité l’attentat qui a eu lieu au soir de Noël dans la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Parmi les accusés, il y a trois ougandais entre autres Moussa Seka Baluku, commandant en chef de cette rébellion, Kahiri et un dénommé Difenda et Zakaria Amuli Banza Souleymane Alias Bonge la Chuma, de nationalité congolaise.

« Nous voulons également lancer à la population comme message de rester vigilant en cette période de fin d’année pour qu’ensemble, avec nos services de sécurité avec lesquels nous sommes réunis, nous puissions relever ce défi sécuritaire. Vigilance à tout moment, surtout le signalement dès qu’il y a un événement anormal qui est vu, ça doit absolument être signalé », avait déclaré le Premier Ministre Sama Lukonde à l’issue d’une réunion de crise sécuritaire tenue le lundi 27 décembre 2021 à la Primature à Kinshasa.

Cet attentat a fait huit (8) morts et vingt (20) blessés. Cela a eu lieu le 25 décembre dernier au restaurant-bar In Box qui est situé sur le boulevard Nyamwisi, l’artère principale de la ville de Beni. De nombreuses personnes étaient réunies sur le lieu pour fêter la Noël.

Christian Malele

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection