RDC/Nouvelles mesures anti-Covid19 : Les entreprises, les salles des fêtes et les églises doivent réduire leurs effectifs de 50 pourcents

- Publicité-

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo vient d’annoncer, ce dimanche 5 décembre comme prévu, les nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19. Cette nouvelle a été dévoilée par le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et des Médias.

Ces mesures comportent entre autres la réduction de 50% des capacités pour certaines activités et le retour drastique à l’observatoire des certaines mesures édictées lors de la 3è vague.

Ces mesures se formulent de la manière suivante :

  1. Dans les transports publics, tous les passagers devront être assis avec l’exigence de porter les masques et respecter les gestes barrières ;
  2. A l’intérieur des marchés publics, l’entrée est subordonnée à la prise de la température corporelle, au lavage des mains à l’eau et au savon et au port obligatoire et correct du masque ;
  3. Les manifestations publiques (réunions, célébrations, mariages, réceptions après funérailles, anniversaires, rencontres sportives, concerts, etc.) se
    déroulant dans un espace extérieur ou privé clos ne devront pas excéder plus de 50% de la capacité ;
  4. Les veillées mortuaires dans les funérariums et/ou à domicile sont
    strictement interdits. Les dépouilles mortelles seront directement conduites de la morgue au lieu d’inhumation avec un nombre d’accompagnateurs n’excédant pas cinquante (50) personnes ;
  5. L’Administration Publique, les entreprises publiques ainsi que privées demeurent ouvertes à 50% de leur capacité d’accueil. L’obligation est faite à tous les employeurs à faire preuve d’une gestion efficiente du personnel ;
    et le recours le cas échéant au travail à distance ou télétravail est conseillé ;
  6. Les universités et les milieux scolaires demeurent ouverts avec le renforcement du strict respect des gestes barrières tel que repris au point 2. Tandis que les églises sont astreintes à réduire le nombre des participants à 50% de leur capacité d’accueil lors des cultes et à respecter les mesures
    barrières, ainsi que la distanciation sociale ;
  7. Afin de limiter le plus possible les contacts physiques entre les personnes, les bars, terrasses, discothèques et boites de nuit peuvent fonctionner normalement dans le strict respect des gestes barrières ;
  8. L’obligation de se faire tester régulièrement devant toute toux associée ou non à la fièvre pour toutes les personnes à risque ou les plus exposés à l’aide
    des tests rapides à savoir : les professionnels de santé, le personnel enseignant, les agents et cadres des entreprises publiques et privées et/ou toute autre personne exerçant
    une activité nécessitant de nombreux contacts ;

Par ailleurs, le Gouvernement a appelé la Police Nationale Congolaise, les Services de sécurité ainsi que les
Services œuvrant aux frontières, en l’occurrence la Direction Générale de
Migration et le Programme National de l’Hygiène aux Frontières, à veiller au respect strict des présentes dispositions.

En outre, a rapporté Patrick Muyaya, les Gouverneurs de Provinces ont la latitude de prendre des mesures
d’application spécifiques pour la mise en œuvre des dispositions actuelles.

Et outre les mesures de préventions précitées, peut-on lire de ce communiqué du Gouvernement, le Gouvernement recommande fortement la vaccination contre la Covid-19 à toute la population.
Et il a précisé que tout contrevenant sera soumis à des sanctions administratives infligées par l’Autorité administrative du ressort.

Hervé Pedro

notre sélection