Ituri : deux sujets chinois tués et plus de dix autres kidnappés par les miliciens CODECO au site minier Kadeza

- Publicité-

Les miliciens de CODECO ont investi la matinée de mercredi 24 novembre 2021 le chantier minier appelé Kadeza situé à une vingtaine de kilomètres de la commune de Mongbwalu, dans le territoire de Djugu où ils ont tué deux sujets chinois qui travaillaient dans ce site avant d’emporter une dizaine d’autres.

Le Chef du groupement Bedja-magosa où le site est implanté et la société civile locale qui rapportent cette nouvelle à POLITICO.CD indiquent aussi que l’un des militaires FARDC commis à la garde de ces étrangers a été tué lors de cette attaque et l’autre blessé.

Le président de la société civile de cette région, Lokana Pay parle d’une fille aussi qui a été enlevée par ces miliciens en provenance de la forêt de Besse. Ces hommes armés exigeraient une rançon avant d’obtenir la libération des otages.

« Les miliciens de CODECO en provenance de Besse sont descendus vers 5h dans la base des chinois. Ils se sont attaqués à tous ceux qui travaillaient à cette base où ils ont tué deux chinois et emporté dix autres. Une fille qui aidait ces chinois à des petits travaux a été aussi emportée. Ils demandent maintenant de l’argent pour les libérer », déclare Lokana Pay.

Plusieurs biens de valeur de ces sujets chinois auraient été emportés par ces assaillants qui ont encore regagné la forêt de Besse d’après nos sources qui ajoutent que les deux corps de ces étrangers gisaient encore au sol jusqu’à l’après-midi de ce mercredi.

Cette attaque n’est pas encore confirmée par l’armée toute fois nos sources signalent qu’un renfort militaire est arrivé sur place pour maîtriser la situation.

Depuis le dimanche dernier, ces miliciens de CODECO très actifs dans le territoire de Djugu ont multiplié des attaques dans plusieurs entités causant des dégâts énormes humains et matériels pendant que la province est sous état de siège.

Gloire Mumbesa depuis Bunia

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection