Congo Hold-up : « Le Peuple congolais appelé à ne pas succomber à cet énième tentative de décrédibilisation » de Joseph Kabila

- Publicité-

Le cabinet du Président honoraire Joseph Kabila n’entend pas laisser sans réponse le rapport de l’enquête publié ce vendredi 19 novembre par plusieurs médias et organisations, rapport selon lequel, l’ancien « Raïs » de la RDC et sa famille ont bénéficié de plusieurs millions USD de détournement et ce, au détriment du pays. À travers un communiqué de presse signé par sa conseillère en communication Barbara Nzimbi, le staff de Joseph Kabila dément toutes les allégations contenues dans ce rapport et appelle les congolais à ne pas « succomber à cet énième tentative de décrédibilisation ».

« Le peuple Congolais est appelé à ne pas succomber à cet énième tentative
de décrédibilisation et non la dernière, à demeurer dans la vigilance tous azimuts et dans la sagesse patriotique face à cet acharnement injustifié de puissances occultes qui n’ont jamais digéré les choix courageux de souveraineté opérés sous la Présidence de Joseph Kabila notamment en matière électorale et minière », lit-on de ce communiqué de presse.

Le service de communication de Joseph Kabila regrette que son image et son nom soient utilisés « abusivement comme produit d’appel pour tenter de crédibiliser une démarche médiatique dont l’opportunité est questionnable ».

« Alors que l’image et le nom du Président de la République Honoraire sont
utilisés abusivement comme produit d’appel pour tenter de crédibiliser cette
démarche médiatique dont l’opportunité est questionnable, à trois ans près de la première alternance pacifi que historique au sommet de l’Etat depuis l’indépendance du pays en 1960, aucune ligne de ce rapport compilant d’après ces auteurs plus de trois millions de documents ne démontre l’implication
factuelle ou même implicite de l’institution Président de la République qu’il a
eu l’honneur de diriger pendant 18 ans. Sont cités une banque commerciale, des institutions nationales et des sociétés privées dont les responsables au moment des faits supposés sont identifi és et n’ont rien à avoir avec la Présidence de la République d’époque », lit-on.

Stéphie MUKINZI

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. La vraie question est celle de savoir si ces allégations sont vraies ou fausses . Il ne faut pas faire dire au peuple Congolais ce qu‘il n‘a pas dit . Le peuple Congolais sait de quoi il s’agit . Vous invoquez toujours le nom du peuple quand le vent de l’histoire tourne dans le sens contraire de vos
    intérêts.Le peuple n‘est pas dupe . Apportez des preuves contraires pour démentir les contenus du Hold-up Congolais…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :