RDC: « Le Gouvernement avait déjà levé l’option de la réduction du train de vie des institutions » (Sama Lukonde)

- Publicité-

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a répondu ce jeudi 18 novembre aux préoccupations soulevées par les députés nationaux lors de la présentation du
projet de loi de finances de l’exercice 202�2.

Dans ses éléments de réponses, Sama Lukonde est revenu sur la problématique de réduction du train de vie des institutions, qui a été liée à l’amélioration des conditions de vie de certaines catégories sociales dont les forces armées, les enseignants et autres fonctionnaires de l’État.

À ce sujet, le Chef du gouvernement a rassuré que conformément aux orientations du Président de la République Félix Tshisekedi, le gouvernement avait d’ores-et-déjà levé cette option.

Pour le reste, ajoute Sama Lukonde « le gouvernement fait pleinement confiance à la clairvoyance des représentants du peuple pour opérer des choix judicieux, en vertu de l’autorité budgétaire reconnue au Parlement par l’article 126 de la constitution ».

Le premier ministre a également réaffirmé la détermination du gouvernement à tout mettre en œuvre, afin d’améliorer les conditions de vie de toutes les catégories sociales du peuple en général, et en particulier celles des policiers et militaires, dans la logique d’un nivellement social par le haut et non� par le bas�.

Par ailleurs, Jean-Michel Sama a rappelé dans ses éléments que pour atteindre ces objectifs, il y a nécessité de consolider la croissance économique et l’amélioration des recettes publiques, afin de créer davantage de richesses, devant par la suite être mieux réparties.

Après les éléments de réponses apportés par le Chef du gouvernement aux différentes préoccupations des députés nationaux, en ce qui concerne le budget 2022, la représentation nationale a voté à l’unanimité la recevabilité de ce projet de loi de finances exercice 2022.

Chiffré à un peu plus de 10,3 milliards de dollars américains, soit une augmentation de 41,8% par rapport au budget 2021, le projet de Loi de Finances exercice 2022 ainsi déclaré recevable sera envoyé à la commission ECOFIN pour une étude approfondie.

Un délai de 15 jours a été donc accordé à ladite commission pour présenter à l’assemblée plénière la conclusion de ces travaux.

Carmel Ndeo

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection