Dépolitisation de la CENI : le bloc patriotique annonce une nouvelle marche le 27 novembre sur toute l’étendue de la RDC

- Publicité-

Lors d’un point de presse conjoint animé ce mardi 16 novembre au centre CEPAS à Kinshasa, le ministère des Laïcs Protestants (MILAPRO), le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC), la coalition Lamuka et le Front commun pour le Congo (FCC), ont annoncé ce mardi une nouvelle marche le 27 novembre pour exiger l’annulation de la mise en place « irrégulière et illégale » du bureau ainsi que de la plénière de la CENI, la suppression de taxe RAM, la résolution des problèmes de l’éducation et l’arrêt définitif de l’insécurité à l’Est du pays.

A en croire les organisateurs, cette nouvelle marche vise à « intensifier la pression » pour obtenir principalement l’annulation de l’installation du bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui, disent-ils, n’est pas issu du consensus.

« Il est donc urgent de construire un véritable consensus national autour des questions primordiales reprises dans le cahier de charges des forces sociales et politiques de la nation, notamment autour des animateurs de la CENI, à travers une loi consensuelle dépolitisant son organisation et son fonctionnement », a déclaré Jean Bosco Lalo, coordonnateur du CALCC.

Par ailleurs ce mouvement projettent d’intensifier de manière indéfinie des actions pacifiques par tous les moyens légaux et légitimes, notamment les marches, les villes mortes, la désobéissance civile et le sit-in.

Dans cette perspective, ils ont annoncé déjà pour ce lundi 22 novembre, un sit-in devant la CENI à Kinshasa, ainsi que devant tous les bureaux de la CENI dans chaque Province et dans chaque Territoire.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection