PUBLICITÉ

Ituri : une nouvelle incursion des présumés rebelles de FPIC/Chini ya Kilima fait au moins 18 morts à Tchabusiku

Une semaine après l’arrestation à Bunia dans la province de l’Ituri du lieutenant-général autoproclamé de la milice FPIC/Chini ya kilima, Kakani Tebabo Jacques appelé aussi Sekabo Serge, les miliciens de ce groupe armé ont revendiqué une attaque faisant au moins 18 morts ce lundi 15 novembre à Kyabusiku, territoire d’Irumu en Ituri.

« Au moins 18 civils ont été tués ce matin à Kyabusiku (territoire d’Irumu, Ituri). Les Chini ya Kilima – FPIC sont soupçonnés », rapporte le baromètre sécuritaire du KIVU.

- Publicité-

A leur passage, les miliciens ont également incendié plusieurs maisons.

« L’attaque a eu lieu depuis 4 heures du matin. Ces hommes armés sont identifiés comme des miliciens Chini ya Kilima qui seraient venus du côté du groupement Makabo dans la Chefferie des Basili. Plusieurs maisons sont incendiées et un déplacement massif des populations locales de Tchabusiku », a déclaré Isaac Nyakulinda, président de la société civile des Bahema d’Irumu.

D’après le comptage du Baromètre sécuritaire du KIVU, cette nouvelle incursion porte à près de 1137 le nombre de civils tués au Nord-Kivu et en Ituri depuis le début de l’état de siège, le 6 mai.

Carmel NDEO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU