PUBLICITÉ

RDC/Félix Tshisekedi aux léopards : « Ramenez-nous la victoire demain » contre le Bénin

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a échangé, ce samedi 13 novembre au Fleuve Congo Hôtel, avec les léopards de la RDC.

En effet, ces derniers doivent s’affronter demain dimanche au Stade des Martyrs avec les Eperviers du Bénin. Cette occasion, le premier Supporter de l’équipe nationale, indique une dépêche de la Présidence, a appelé les poulains du sélectionneur Hector Paul Cuper à la conscience pour gagner le match afin d’être qualifié à cette première partie de la coupe du monde Qatar 2022.

- Publicité-

Tout d’abord, nous livre-t-on, le garant de la nation a félicité les Léopards poue leur victoire remportée à Dar-es-salam, en Tanzanie, où ils ont battu les Taifas par trois buts à zéro. Félix Tshisekedi a souhaité, dit-on, que cette solidarité continue à cette dernière journée.

« Jouer sévèrement, tout le peuple congolais est derrière vous », a motivé le Chef de l’État avant de poursuivre : « Notre pays, la RDC, a été déjà qualifié à l’époque du Président Mobutu à la mondiale, en 1974. Vous avez la chance d’arracher aussi la qualification, pour que vous soyez décoré comme Héros », a-t-il ajouté.

« Ramenez-nous la victoire demain. Le Congo sera très content de vous », a déclaré le Président de la République.

C’est par le partage d’un dîner avec tous les léopards ainsi le staff technique que s’est clôturée cette rencontre avec le Chef de l’État.

Il sied de noter que les Léopards de la RDC vont jouer la 6è et dernière journée dans ce premier tour de la qualification à la coupe du monde Qatar en 2022.

Hervé Pedro

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU