Sud-Kivu : 39 présumés auteurs de l’attaque de Bukavu transférés à Kinshasa

- Publicité-

Trente-neuf (39) personnes présentées comme assaillants d’un groupe politico-militaire dont 37 hommes et 2 femmes ont été transférés ce vendredi à Kinshasa via l’aéroport national de Kavumu à bord d’un vol Boeing 737 affrété par le gouvernement, après leur incursion mercredi dernier en plein centre ville de Bukavu.

Parmi ces assaillants, y figurent les exécutants, les complices et quelques commanditaires de l’incursion.

L’opération de transfèrement s’est déroulée en présence du gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi accompagné de son adjoint Marc Malago Kashekere, le numéro un de l’armée au Sud-Kivu et celui de la police ainsi que les membres du conseil provincial de sécurité.

Cette opération fait suite aux instructions et mesures prises par le Président Tshisekedi visant la sécurité et la stabilité de la province du Sud-Kivu et dont le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi en assure la coordination et leur mise en œuvre au niveau provincial afin de rétablir la paix à l’Est du pays en général et particulièrement au Sud-Kivu.

Profitant de l’occasion, Théo Ngwabidje Kasi a salué la bravoure de forces de défense et la promptitude avec laquelle elles ont réagi face à ce coup de déstabilisation de ce mouvement politico- militaire à la solde des ennemis et déstabilisateurs des institutions de la République. Il a invité la population à collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tout cas suspect pour mettre hors d’état de nuire l’ennemi.

En outre, l’exécutif provincial a fait savoir que les enquêtes continuent pour dénicher tous les auteurs financiers et intellectuels de ce projet de déstabilisation de ce groupe armé qui a touché à la sécurité intérieure de l’Etat et une fois arrêtés, ils répondront de leurs actes devant les instances judiciaires.

Il convient de mentionner que la situation sécuritaire au Sud-Kivu préoccupe le gouvernement après cette incursion qui a fait selon le bilan officiel, 9 morts dont 6 assaillants, 2 militaires et un policier, l’arrestation de 36 autres rebelles et la récupération 16 armes de guerre par les FARDC.

Pour ce faire, le premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde avait souligné l’importance pour le gouvernement de rester en alerte face à ce genre de situation. C’est ainsi qu’une délégation constituée du vice-premier ministre de l’intérieur Daniel Aselo, du ministre de la défense Gibert Kabanda, des 6 députés nationaux et 1 sénateur, est arrivée à Bukavu chef lieu de la province du Sud-Kivu, depuis dimanche, 7 Novembre pour s’apercevoir de la réalité.

Merveilles Kiro

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection