PUBLICITÉ

RDC: Comment Moïse Katumbi planifie une tournée aux États-Unis

Un email dont la copie exclusive est parvenue à POLITICO.CD révèle que Moïse Katumbi planifie une tournée aux États-Unis pour rencontrer des officiels américains afin d'aborder notamment la question de la "violence contre l'Eglise catholique" en RDC.

Aux prises avec Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi planifie une tournée aux États-Unis. Dans un document exclusif consulté par POLITICO.CD, un cabinet de Lobbying fait les démarches auprès des autorités américaines notamment pour préparer cette tournée qui devrait avoir lieu du 1er au 19 novembre 2021.   Le message est écrit par une collaboratrice de Ed Royce, ancien président du Comité des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants des États-Unis.  Ce dernier représente désormais  la firme  Brownstein Hyatt Farber Schreck, qui travaille pour Moïse Katumbi.

« Je vous écris au nom de M. Katumbi – il a récemment soumis sa demande de visa pour un B1/B2 pour voyager aux États-Unis les dates du 1er au 19 novembre, car il a des réunions urgentes à Washington DC.  Nous, en collaboration avec des collègues de King et Spalding, avons assuré pour lui des réunions avec des membres sur la Colline et nous travaillons sur des réunions avec l’administration, y compris le NSC, l’État, le ministère de la Défense et quelques autres agences.  Le but de ces réunions est de discuter des problèmes récents en RDC entourant la violence contre l’église et la menace à la démocratie » explique Samantha A. Carl-Yoder, qui se présente comme collaboratrice de Ed Royce dans le même message.

- Publicité-

Le message en question est destiné étrangement à un haut fonctionnaire de l’Ambassade des États-Unis en Zambie. « J’ai parlé avec les Affaires consulaires et EB, qui m’ont indiqué que la meilleure procédure était d’obtenir un rendez-vous pour un visa, puis de travailler avec la poste pour l’accélérer.  M. Katumbi réside en Zambie et peut convenir d’un rendez-vous à tout moment que votre ambassade peut fournir, à l’exception du lundi 25 octobre » dit l’auteure. 

Ed Royce était à la tête du Comité des Affaires étrangères de la Chambre  des Représentants pendant plusieurs années. Il a, plusieurs fois, effectué des sorties dénonçant le pouvoir de Joseph Kabila, alors aux prises avec Moïse Katumbi. En janvier 2019, il a ouvertement fustigé les élections ayant conduit à la victoire  du président Félix Tshisekedi.   « Les résultats de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) n’ont toujours pas été annoncés, mais des responsables américains dénoncent déjà un scrutin qui n’aurait été ni juste ni démocratique« , avait-il dit.

Durant cette tournée, explique toujours ce message e-mail, Moïse Katumbi avait prévu de travailler également avec le gouvernement américain sur des questions liées aux minerais critiques et aux chaînes d’approvisionnement en RDC et dans la région.  « M. Katumbi se rendra également à New York pour des réunions avec le secteur privé, ainsi qu’avec des responsables des Nations Unies.  En tant qu’ancien dirigeant de la RDC et à qui le Congrès et les membres de l’Administration font confiance, sa participation à ces réunions est vitale pour faire avancer les intérêts de sécurité nationale des États-Unis en Afrique », explique son lobbyiste.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. OOO la soif du pouvoir est mal. Je comprends que 1. les bcp des politiciens americains n´ont pas de ethiques, mais plutôt sont des affairistes. 2. Et, Katumbi est prêt á vendre son « pays » pour son positionnement. Donc, il va faire des reunios non pour les interets de la Rdc, mais pour les interets Securitaires et Miniers des USA en Afrique. 3. Donc, un homme se substitue au gouvernement, em place. En d´autres, il veut préparer un coup d´état. Que laisse nous aide.

Comments are closed.

EN CONTINU